Losc – L’intéressant cas d’école du transfert de de Préville

Posté le 18 août 2016 par

x0

Nicolas de Préville va bien jouer au Losc cette saison. Mais c'est dans un club belge qu'il a signé. - @Facebook

Nicolas de Préville va bien jouer au Losc cette saison. Mais c’est dans un club belge qu’il a signé. – @Facebook

« Un problème d’équité », c’est ainsi que selon le magazine France Football cette semaine, certains dirigeants du foot français jugeraient le transfert récent, de l’ancien attaquant du Stade de Reims, Nicolas de Préville pour 4,5 millions d’euros, au Lille OSC. Car en effet, la DNCG, le gendarme financier du foot français, dans le collimateur le club nordiste et cette dépense, le Losc n’aurait normalement pas pu l’assumer. Sans une aide extérieure.

Visite de la maison des Beckham dans le Var, à vendre 2,75M€

Un transfert par la Belgique pour finir au Losc

Aide qui justement pose souci car de Préville a officiellement été recruté par un club de première division belge, le KV Ostende, qui l’a directement prêté à Lille, en incluant une option d’achat obligatoire. Cette manipulation a pu être possible grâce à l’intermédiaire de Marc Couke, président du club belge et actionnaire minoritaire du club nordiste. Par son truchement, Nicolas de Préville est un joueur du Losc ce qui peut légitimement faire grincer des dents.

Un nouveau cas pratique pour la Ligue de foot

Après les problèmes de conflits d’intérêts entre des pays actionnaires et sponsors ou des fonds d’investissements parfois propriétaires de joueurs dans plusieurs équipes d’une même compétition, ce nouveau mode de litige est un cas intéressant mais néanmoins problématique pour la Ligue du foot français qui, selon France Foot, a été alerté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.