OM : Un stage en 4 étoiles à plus de 30 000€ !

Posté le 10 juillet 2011 par

x0

L'hôtel Mairamar où l'OM a séjourné

L’Olympique de Marseille est rentré ce vendredi soir de son stage en Bretagne, dans la foulée de son premier match amical gagné face à Vannes (1-0). Un retour au quotidien pour les joueurs et l’encadrement phocéen après quatre jours à Port-du-Crouesty (Morbihan), passés sur les terrains d’entraînement et dans le confort de l’hôtel Miramar, un établissement 4 étoiles – en bordure de mer avec son centre de thalassothérapie -, où la délégation phocéenne a pris l’habitude de descendre depuis que Didier Deschamps est à la tête de l’équipe fanion.

 

L’OM a retenu 48 chambres d’un hôtel 4 étoiles en Bretagne !

Au total, nous apprend La Provence ce dimanche, les Marseillais ont retenu 48 chambres qu’ils se sont partagés entre les joueurs et l’encadrement. Tout un étage leur a été réservé ainsi qu’une partie du deuxième étage. Soit, 169€ le prix moyen d’une chambre individuelle au moment de la saison retenu par la direction de l’OM. Calcul effectué par nos soins : quatre nuits à 169 euros fois 48 chambres donnent un total supérieur à 30 000€ (32 448€).

« ‘On y est bien, disait plus tôt dans la semaine, le coach marseillais Didier Deschamps. Tous les critères importants pour moi sont réunis. Les infrastructures mises à notre disposition sont de qualité et on peut aller courir sur le Golfe. L’hôtel est calme, on a de la tranquillité et les gens sont sympathiques. Et puis en Bretagne, il fait un peu moins chaud qu’à Marseille… C’est plus agréable pour travailler. »

Plus agréable certes mais pas donné car dans ces 30 000€ ne sont inclus ni la restauration ni l’accès au centre de remise en forme de l’hôtel. Même en supposant que les Phocéens aient obtenu une ristourne de la direction de l’hôtel eu égard à la fidélité, au nombre de la délégation et la publicité qu’ils font de l’établissement, cette première mise au vert de la saison en 4 étoiles nous apprend au moins une chose : s’il est comme les autres, prudent sur les dépenses, l’Olympique de Marseille ne joue pas non plus l’économie en ce début d’exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.