Girondins de Bordeaux: Henrique, trop cher pour Fluminense !

Posté le 21 décembre 2011 par

x0

Henrique - @Iconsport

Henrique - @Iconsport

C’est l’une des rumeurs du moment du côté des Girondins de Bordeaux. Le défenseur Henrique serait sur les tablettes du club Brésilien de Fluminense. Un intérêt qui a eu de quoi irriter jusqu’à Francis Gillot, l’entraîneur des Marine et Blanc, ces derniers jours, dans une déclaration peu flatteuse pour les Sud-Américains relayée par le site webgirondins.com. Gillot expliquait notamment à quel point les Brésiliens étaient toujours très motivés à vendre des joueurs contre de grosses indemnités de transfert, mais que quand c’était à eux de payer, il n’y avait plus personne.

« Aucune chance de faire signer Henrique », selon le vice-président de Fluminense

Que le technicien se rassure… Visiblement, l’intérêt de Fluminense pour Henrique est très relatif… Sandro Lima, vice-président du club, s’est exprimé sur le sujet, ces derniers jours, en conférence de presse. « Nous l’avons observé à plusieurs reprise mais sans plus, détaille le dirigeant. Je ne sais pas d’où vient cette rumeur. Il n’y a aucune chance de le faire signer. » Sous-entendu, Henrique est trop cher pour son club… Francis Gillot peut souffler ! Le joueur, quant à lui, risque d’être déçu…

Henrique ne dirait pourtant pas non à un départ des Girondins de Bordeaux

Henrique déclarait dernièrement dans le journal Sud-Ouest: « Fluminense, pour moi, c’est le meilleur effectif du Brésil. Rio, c’est chez moi, ma ville, cela me permettrait de vivre à côté de mes parents. Je n’oublie pas qu’Abel Braga m’a donné ma chance le premier. Et puis, je le reconnais, c’est une très belle proposition, qui m’a un peu surpris et qui peut me permettre d’assurer mon avenir à 28 ans. »  Henrique pensait même pouvoir jouer sur la corde financière avec Bordeaux pour favoriser son retour au pays: « Il me reste un an et demi de contrat, les Girondins connaissent quelques difficultés financières, c’est peut-être le moment pour le club de faire un peu d’argent. » Avec les Brésliens, visiblement, cela paraît bien compliqué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.