Girondins de Bordeaux Transfert – Ça coûterait combien de signer Majeed Waris (Lorient) ?

30 mai 2017 à 20:40 par Thomas

0

après Lorient direction les Girondins de Bordeaux pour Majeed Waris ? – @Twitter

Les Girondins de Bordeaux prospectent en attaque. Selon les informations du groupe beIN Sports, le club au scapulaire suivrait de près, l’attaquant ghanéen du FC Lorient, Majeed Waris. Le joueur sort d’une saison plutôt correcte, dans le contexte délicat du club merlus, relégué cette semaine, à l’étage inférieur. Majeed Waris, 31 matchs pour 9 buts en 2016-2017 ne manque toutefois pas de sollicitations, surtout maintenant que la relégation est entérinée. Un transfert de l’attaquant du club breton se négocierait à combien, pour les Bordelais ? Eclairage…


Cadeau à 28000€ d'un jeune de Chelsea à son père par Sportune

Une indemnité de transfert à 5M€ pour les Girondins de Bordeaux ?

BeIN Sports évoque une indemnité de transfert de 5 millions d’euros, de la part des dirigeants girondins. C’est sensiblement l’estimation du moment, de la valeur marchande du joueur, sur le marché des transferts : entre 5 et 5,5 millions d’euros. Contre une offre « acceptable », le FC Lorient n’aura pas beaucoup de choix que d’avoir à libérer son joueur, s’il ne tient pas à faire une saison en Ligue 2. Pour une équipe reléguée, c’est de surcroît une très belle somme, qui peut aider à reconstruire. Dans l’affaire les Merlus ont toutefois les cartes en main, car Majeed Waris a signé, en 2015, un contrat de 5 ans, avec une échéance lointaine du mois de juin 2020.

Le salaire de Waris à Lorient est inférieur à la moyenne du vestiaire bordelais

Question salaire, celui de l’attaquant de 25 ans est supportable pour Bordeaux, à considérer qu’il ne soit pas trop gourmand dans la négociation. A Lorient, Waris émarge à près de 70.000 euros bruts par mois, sans les primes additionnelles. Avec la descente en Ligue 2, le club a toutefois le droit légal de rogner sur une partie de ses revenus, s’il le souhaite. Même sans cela, son salaire reste inférieur à celui, moyen, du vestiaire dirigé par Jocelyn Gourvennec.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑