Jorge Lorenzo chez Ducati sera le pilote le mieux payé en Moto GP 2017

Posté le 24 avril 2016 par

x0

Jorge Lorenzo va changer de monture, la prochaine saison de Moto GP 2017. Et augmenter au passage, son salaire. - @Facebook

Jorge Lorenzo va changer de monture, la prochaine saison de Moto GP 2017. Et augmenter au passage, son salaire. – @Facebook

Le transfert est risqué, mais le risque calculé. Voici les mots argumentaires de Jorge Lorenzo en annonçant la signature de son contrat de deux saisons avec l’équipe Ducati en MotoGP.

Une offre de Ducati formulée en deux temps

Une semaine avant la première course de la saison au Qatar, Lin Jarvis, le directeur de l’équipe Yamaha a proposé à Valentino Rossi et Jorge Lorenzo un contrat pour que chacun prolonge l’aventure, de deux saison supplémentaires. Une anticipation répondant aux désirs du pilote espagnol qui, surfant sur son titre de champion du monde 2015, souhaitait renouveler son contrat le plus rapidement possible. Le coup de force n’a pas été concluant, car au lieu de le traiter à part, comme cela avait été auparavant le cas, Yamaha a souhaité proposer une extension de contrat à ses deux pilotes. Un affront donc pour Lorenzo.


Neymar et sa Ferrari à 300.000 euros par Sportune

Dès la saison Moto GP 2017, Jorge Lorenzo sera le mieux payé du circuit

En coulisse la rumeur Ducati s’amplifiait. Une première offre à 7 millions d’euros a été formulée durant l’hiver, mais c’était deux millions d’euros de moins, que le salaire proposé alors par Yamaha, pour 2017 et 2018 et surtout moins que les 7,5 millions qu’il touche en 2016. Lorenzo souhaitait au moins le même salaire que Marquez et Rossi, soit 10 millions d’euros au minium.

La dernière offre de Ducati, dans le courant du mois de mars dernier sera à la hauteur du pilote. 12,5 millions d’euros par année durant deux saisons (2017 et 2018), soit 5 millions de plus que ce qu’il ne touche aujourd’hui et qui fera du pilote majorquin le plus payé du plateau MotoGP pour les prochaines années. La marque italienne souhaitait un pilote champion du monde pour revenir au sommet et elle craignait qu’une offre de Suzuki ne vienne perturber les bonnes discussions entre les deux parties – alimentées depuis 6 mois -, après le dernier titre de Casey Stoner en 2007 et la mauvaise expérience Valentino Rossi en 2011 et 2012 (ou le constructeur italien était techniquement en retard sur la concurrence).

A lire aussi

Moto GP 2016 – Duel d’ego entre Rossi et Lorenzo pour l’avenir chez Yamaha

Comment différencier sa Lamborghini, quand tous les footballeurs ont la même ?


La Lamborghini jaune poussin de Dimitri Payet par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.