Kagawa,… Voici les joueurs asiatiques les plus chers de l’histoire !

Posté le 14 juin 2012 par

x0

Hidetoshi Nakata, légende japonaise -- @IconSport

L’Asie. Ce continent qui ne cesse de se développer côté football également, là où les grands clubs européens comme Manchester United, le Real Madrid ou le FC Barcelone font leur tournée (commerciale) d’été et aujourd’hui, où de riches individus investissent des sommes faramineuses dans des clubs et attirent les stars vieillissantes de l’Ancien continent. Mais l’Asie représente aussi un véritable vivier de joueurs talentueux, au Japon, en Corée du Sud,… qui depuis une quinzaine d’années attirent les colosses occidentaux.

Sportune se penche aujourd’hui sur les cinq joueurs asiatiques les plus chers de tous les temps en termes d’indemnités de transfert. C’est notamment l’occasion de se remémorer Hidetoshi Nakata, ce milieu de terrain qui a véritablement été le premier asiatique à briller en Europe, sous plusieurs maillots. Les Japonais Shinji Kagawa et Keisuke Honda ainsi que les Sud-Coréens Ji-Sung Park et Chu-Young Park complètent ce Top 5, à découvrir également en vidéos et en buts.

Tous les chiffres et la présentation des joueurs asiatiques les plus chers de l’histoire en vidéo ci-dessous…

Kagawa et les footballeurs asiatiques les plus… par Sportune

Top 5:

1 – Hidetoshi Nakata, 35 ans – Japon – Retraité

Hidetoshi Nakata est considéré comme l’un des meilleurs joueurs asiatiques de tous les temps, cela se vérifie sur les sommes déboursées pour le milieu de terrain à l’époque. En 2000, il rejoint en effet l’AS Roma en provenance de Pérouse, pour un montant de 21,7M€. Un an plus tard, Parme décide de miser encore plus sur ce jeune joueur de 24 ans et s’empare du Japonais pour une indemnité avoisinant les 30,5M€. En deux ans donc, plus de 50M€ sont déboursés pour s’attacher ses services.

Nakata suscitait réellement l’engouement des médias à l’époque et justifiait l’argent misé sur ses pieds. Au début des années 2000, le maillot floqué « Nakata » est le deuxième le plus vendu de la planète, derrière celui de Ronaldo (le Brésilien). Une côte de popularité incroyable qui ne sera peut-être jamais égalée par un autre joueur issu d’un pays asiatique. Pour l’anecdote, Nakata a révélé un jour que le très célèbre manga de football « Olive et Tom » l’avait poussé à faire carrière.

2 – Shinji Kagawa, 23 ans – Japon – Manchester United

C’est tout frais, Shinji Kagawa vient de quitter le champion d’Allemagne Dortmund pour le vice-champion d’Angleterre, Manchester United, pour

Kagawa, nouveau mancunien -- @IconSport

une somme estimée entre 15 (selon Kicker) et 20M€ (selon Dortmund). Tout comme Nakata, beaucoup d’espoir reposent sur les épaules du jeune Kagawa, notamment après une saison époustouflante en Rhénanie du Nord. Ce transfert semble être bénéfique pour les deux parties: MU manquant cruellement d’un créateur de jeu au milieu et Kagawa évoluant désormais dans un club qui joue constamment les premiers rôles. Le numéro 7 peut-être?

3 – Ji-Sung Park, 31 ans – Corée du Sud – Manchester United

Ji-Sung Park entamera l’an prochain sa huitième année du côté de Manchester United, c’est dire la confiance que lui a toujours accordé Sir Alex Ferguson (coach de MU). Transféré du PSV Eindhoven (en 2005) pour 7,3M€, Park est l’un des grands ambassadeurs du football asiatique en Europe. Ailier, capable de distiller l’avant-dernier geste et de marquer des buts, il est estimé à 12,5M€ en valeur marchande, en juin 2009 (transfermarkt.de). A 31 ans, Park n’est plus ce qu’il a pu être mais restera à tout jamais le premier joueur asiatique de l’histoire à participer à une finale de Ligue des champions (2009). Qu’il avait totalement foiré d’ailleurs (!)

4 – Chu-Young Park, 26 ans – Corée du Sud – Arsenal

Chu-Young Park se place au quatrième rang de ce Top, grâce à son transfert de Monaco vers Arsenal en 2011 pour la somme de 6,5M€. Pour l’instant, ce sont 6,5M€ de perdu pour le club anglais car le Sud-Coréen n’a disputé que huit minutes en Premier League cette saison et n’a scoré qu’une seule fois (en League Cup). Malgré cela, l’attaquant de 26 ans conserve une valeur marchande appréciable selon transfermarkt.de, 6M€. Pour l’anecdote, Park était pré-déstiné au métier de chercheur et est également connu pour avoir un QI de 150.

5 – Keisuke Honda, 26 ans – Japon – CSKA Moscou

Keisuke Honda

Keisuke Honda

Avec Shinji Kagawa, Keisuke Honda est l’un des meilleurs joueurs de la sélection japonaise. Transféré en 2010 au CSKA Moscou en provenance du club néerlandais VVV-Venlo, Honda vaut aujourd’hui au moins le double (14M€ selon transfermarkt.de). Brillant milieu offensif doté d’un pied gauche très habile à l’exercice du coup-franc, il a connu ses plus belles heures de gloire en Coupe du monde 2010. Honda pourrait rapidement grimper dans ce Top 5, en raison de ses velléités de départ de Russie. « Barcelone, Manchester, Tottenham ou même Paris sont des villes magnifiques et le football est populaire là bas » a-t-il récemment déclaré au quotidien russe Sport-express. Rappelons que Leonardo (du PSG) parle japonais…

Ecrit par @Marcelo6Martins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.