Les commissions versées par chaque club de Premier League aux agents de joueurs : les dessous d’un business (très) lucratif

Posté le 2 décembre 2009 par

x0

On ne parle d’eux que deux fois dans l’année (en été et en hiver) et en de très rares occasions le reste du temps. Hommes de l’ombre, parfois anciens joueurs eux-mêmes, les agents n’ont pas la gloire de leurs poulains mais certains ne sont pas loin d’avoir le même portefeuille. Et ça, la Premier League a voulu que ça se sache. Elle a publié en début de semaine et pour la première fois, le montant des commission versées aux agents de joueurs, par ses vingt clubs de Premier League entre octobre 2008 et septembre 2009.

D’après ses chiffres, la fédération anglaise estime à plus de 76 millions d’euros, le total des commissions versées par les clubs de Premier League et que se partagent les agents de joueurs. Sans surprise, les plus riches sont ceux qui ont traité avec Manchester City, les transferts (exorbitants) de l’Argentin Carlos Tevez, de l’international anglais Gareth Barry, du Togolais Emmanuel Adebayor… Au total, Manchester City a cédé plus de 14 millions d’euros en commission soit presque 14 fois plus que son voisin United, qui n’a brillé sur le marché des transferts que par la seule vente de Cristiano Ronaldo au Real Madrid (94 millions d’euros).

Les clubs les plus riches ne sont pas forcément les plus dépensiers

Il est à noter, d’ailleurs, que les clubs les plus riches ne sont pas forcément les meilleurs pourvoyeurs des agents. Hormis Chelsea, deuxième avec 10,55 millions d’euros versés et Liverpool (troisième avec 7,34 millions d’euros), les deux autres clubs du fameux « Big Four » anglais, Arsenal et Manchester United n’arrivent qu’en sixième et seizième position du classement. Cette surenchère des « petits » n’est d’ailleurs pas passée inaperçue du côté de la fédération anglaise. « Nous sommes heureux que, grâce à ces nouvelles exigences, les clubs soient contraints à une plus grande transparence sur le marché des transferts nationaux », indique –t-on dans l’entourage de la Premier League.

« Cette année, le niveau d’achat de joueurs n’a pas de précédent » rétorque pour sa part Graham Wallace, directeur financier de Manchester City en rappelant également : « Construire une équipe de ce niveau en aussi peu de temps est une opération qui ne devrait pas être répétée. » Et pour cause, d’après ses calculs, sur les 35 opérations (transferts ou prolongations de contrats) réalisées sur la période d’octobre 2008 à septembre 2009 par Manchester City, Graham Wallace estime à presque 400 000 euros, en moyenne, la commission versée aux agents. C’est presque autant que n’en a versé le promu Burnley à ses agents… pour l’ensemble de ses tractations.

Cresus Tensile

Le lien pour aller plus loin :
Classement du montant des commissions versées par les clubs de Premier League anglaise aux agents de joueurs, entre septembre 2008 et octobre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.