La Fédération espagnole va perdre 2M€ dans « l’affaire Piqué »

Posté le 8 septembre 2015 par

x0

Gérard Piqué (ici avec Iker Casillas) s'est mis une frange du public espagnol à dos. - @Facebook

Gérard Piqué (ici avec Iker Casillas) s’est mis une frange du public espagnol à dos. – @Facebook

Finalement, la Fédération espagnole a tranché en prenant la défense et donc l’avantage de Gérard Piqué. Le 13 novembre prochain, la Roja recevra l’Angleterre en match amical, non plus au stade Santiago-Bernabeu de Madrid comme prévu à l’origine mais à José-Rico-Pérez, le stade d’Alicante.

Cette décision fait suite à la polémique qui divise le pays et dont le défenseur du FC Barcelone est le principal sujet car le public ibère, pour une frange d’entre lui, reproche au défenseur international ses prises de positions sur l’indépendance de la Catalogne.

Un stade plus de deux fois plus petit que Bernabeu

Les sifflets nourris de Bernabeu à son égard ont forcé la Fédération espagnole à changer de lieu, quitte à perdre pas mal d’argent : près de 2 millions d’euros quand même. Car tout est question de capacité au stade : Bernabeu peut accueillir plus de 80.000 spectateurs quand le stade José-Rico-Perez n’en contient que 30.000.

L’Espagne va donc accuser 50.000 visiteurs environ en moins que prévu initialement. A 40 euros le billet moyen, le calcul est simple mais pas nécessairement heureux pour toute la Roja.


7 Concepts maillots originaux pour le PSG par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.