La maison d’été de Michel Salgado (Real Madrid)

Posté le 25 janvier 2011 par

x3

La maison d'été de Michel Salgado, joueur du Real Madrid

L’un des clients les plus connus de l’architecte Joaquin Torres est la star du Real Madrid, Michel Salgado. Sa maison d’été se trouve dans une zone privilégiée de Vigo, au bord de l’océan et de la plage de Samil.

Salgado a, en fait, rénové une maison existante, en allongeant son espace de vie de 400 à 1000 mètre carré. Le joueur dispose d’une piscine intérieure, d’un sauna et d’une aire de jeux. Autre atout principal de cette maison composée de trois étages et dont les principales couleurs sont le blanc et le rouge : sa cuisine ultra-moderne.

1. La maison de Cristiano Ronaldo (photo + vidéo)
2. La maison de Zinedine Zidane (photo)
3. La maison de Raul Gonzalez (ex-Real Madrid – photo)
4. La maison de Michel Salgado (photo)

3 réflexions au sujet de « La maison d’été de Michel Salgado (Real Madrid) »

  1. mawohdi

    c'est extraordinaire cette vie que mène les stars du football et c'est aussi extravagant de faire valoir leur fortune tout en sachant que plus de la moitié de la population du monde vit dans un désarrois important.voilà c'est tout ce que j'avais à dire!

    Répondre
  2. marbre

    Moi je ne suis pas jaloux de qu'ils gagnent, car ils le gagnent honnetement et ils n'exploitent personne pour avoir leur salaire. Par contre ce qu'ils font de leur argent est parfois consternant, les maisons ca va encore! mais leurs sorties, les femmes, les soirées, les lubbies la ca devient n'importe quoi quand tu vois effectivment la misère dans le monde. Le problème est là ! Ils ne partagent rien, ne font que très peu de don comparé à leur revenu … pour moi c 'est la que ca fait mal ! Car pour moi quelqu'un qui gagne 1 millions ou 500 euros en licensiant, ou exploitant la misère des gens la c scandaleux. Mais les footballeurs ce n'est pas ce qu'ils gagnent mais ce qu'ils font de leur argent !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.