Lavezzi, Gervinho, Ramires… Focus sur les (nouveaux) plus hauts salaires du foot en Chine

Posté le 24 février 2016 par

x0

Ezequiel Lavezzi est le nouveau joueur le mieux payé de la Chinese Super League. - @Facebook

Ezequiel Lavezzi est le nouveau joueur le mieux payé de la Chinese Super League. – @Facebook

Après la Russie, le Qatar, la MLS puis l’Inde, c’est aujourd’hui vers la Chine que les footballeurs en fin de cycle vont achever leur carrière. Surement moins pour le challenge sportif que pour les salaires que les clubs sont disposés à offrir. Fait unique dans l’histoire du foot, sur le mercato d’hiver, la Super Chinese League a dépensé plus que tous les grands championnats européen. Parmi les candidats au départ cet hiver, il y avait Ezequiel Lavezzi, du Paris Saint-Germain.

En quittant le PSG pour la Chine, Lavezzi a signé le plus gros contrat de sa carrière

Sportivement, El Pocho avait mieux à prendre, à six mois de la fin de son bail au Paris Saint-Germain. Mais financièrement, il n’aurait trouvé nulle part ailleurs, autant que les 15 millions d’euros offert par sa nouvelle équipe. Même chose pour Jackson Martinez pour qui tout est allé très vite. S’il avait su le Colombien qu’en étant le flop de la première moitié de Liga, il décrocherait le meilleur contrat de sa carrière. Et si l’Atlético Madrid avait imaginé pouvoir le revendre, six mois plus tard, plus cher que les 35 millions d’euros payés, avec des prestations aussi décevantes. En Chine, tout est devenu possible.

Les plus hauts salaires du foot chinois: Fredy Guarin (Shanghai Shenhua) - 6M€

Ils sont quatre en Chine à dépasser les 10 millions d’euros

Aujourd’hui, il y a surement plus de joueurs millionnaires dans le championnat de foot chinois qu’en Ligue 1 française. Sont-ils, c’est certains, plus nombreux à dépasser les 10 millions d’euros annuels. En France, il n’y a que le PSG qui puisse verser des salaires aussi élevés. Là-bas, ils sont plusieurs mais les plus connus sont Guangzhou Evergrande ou Shanghai Shenhua car ce sont souvent qui, les premiers, ont le plus soudainement dépensé.

Shaghai y prend goût

Le Shanghai Shenhua a par exemple accueilli, ces dernières années, Didier Drogba, Nicolas Anelka ou Fredy Guarin et Obafemi Martins pour les deux qui y jouent aujourd’hui mais aussi Francis Gillot, Sergio Batista et Jean Tigana sur le banc de l’entraîneur. Le palmarès des joueurs de la Chinese Super League les mieux payé du moment est à découvrir en images, dans la galerie ci-dessus.

La parodie du Periscope de Serge Aurier Made in Groland


Le Periscope de Serge Aurier parodié par Groland par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.