Le coup de boule de Zidane termine dans le jardin du boss du Stade Rennais

Posté le 27 août 2014 par

x0

Le coup de boule de Zidane sur Materrazi va finir chez le boss du Stade Rennais - @Icon Sport

Le coup de boule de Zidane sur Materrazi va finir chez le boss du Stade Rennais – @Icon Sport

Son placement au pied de Beaubourg en 2012 avait fait polémique. Si Zinedine Zidane avait catégoriquement refusé de s’exprimer sur le sujet, d’autres s’en était chargé pour lui : la représentation du coup de boule de Zizou sur Materazzi par l’artiste algérien Adel Abdessemed, les dirigeants de clubs de foot de district n’en voulaient pas.

Ils y voyaient une provocation et un symbole contraire à l’esprit défendu sur les terrains de foot. Deux ans plus tard, l’oeuvre intitulée « Je suis innocent » vient de refaire surface car François Pinault, patron du Stade Rennais, vient d’en faire son acquisition. « Ce qui m’intéresse, c’est la fragilité de l’homme », s’est-il justifié dans les colonnes du journal Ouest-France.

« Qu’un être comme Zidane, qui a été l’un des plus grands footballeurs français, craque au moment où il ne fallait pas, cela m’interpelle. L’artiste Adel Abdessemed est kabyle, comme lui. Quand il a rencontré Zidane pour lui parler de son projet, ce dernier n’était pas contre. Et puis, quand l’œuvre a été faite, il était moins content car cela lui rappelle un moment très douloureux. »

Il n’a pas échappé non plus à François Pinault le récent coup de tête de Brandao sur le joueur du PSG Thiago Motta. Osant un parallèle, l’ancien président de l’empire Kering a dit à ce propos : « Imaginez qu’il ait attendu d’être dans les vestiaires pour mettre son coup de boule : ça finissait en correctionnelle comme Brandao, mais on gagnait peut-être la finale de la Coupe du monde. »

François Pinault, qui compte parmi les plus grosses fortunes de ce monde, est un passionné et un collectionneur d’art moderne et contemporain. La statue de Zidane trônera « au bout de sa propriété » afin qu’elle puisse être vie « depuis le lieu de promenade ».

Les footballeurs à la façon des grands peintres : Andrea Pirlo / Leonardo da Vinci (Mona Lisa)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.