Le PSG en justice : les dessous d’une affaire de transferts pourris…

Posté le 2 novembre 2009 par

x0

Alerte sur le PSG ! Ce lundi matin, les juges Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset ont décidé le renvoi devant le tribunal correctionnel de Paris, des principaux acteurs de l’affaire « des transferts douteux au PSG » entre 1998 et 2003. Sont concernés par ce renvoi, le club en tant que personne morale, les deux anciens présidents Francis Graille et Laurent Perpère, la société Nike France ainsi que les agents des joueurs incriminés dans l’enquête (Lionel Letizi, André Luiz et Romain Rocchi notamment).

Petits arrangements entre amis

En toile de fond, les deux juges d’instruction soupçonnent l’équipementier d’avoir versé, au club parisien, des compléments de salaire pour des joueurs que Paris ne pouvait assumer. Par ce biais là, estiment les juges, le PSG faisait l’économie des charges sociales et des impôts. Et les joueurs en profitaient de même en échappant au fisc.

En juste retour des choses, Nike se serait remboursé son coup de pouce en facturant de fausses amendes au club parisien au titre du non-respect de ses obligations du droit à l’image. Ce système pratiqué sur plusieurs saisons, aurait permis au PSG d’acheter plusieurs joueurs dont Lionel Letizi (en 2000 pour 6 millions d’euros), André Luiz (7, 4 millions d’euros en 2002) et Romain Rocchi (O, 3 millions d’euros en 2002). Tous risquent un redressement fiscal mais aucun d’entre eux n’a été convoqué par les juges.

Une procédure ouverte en 2005

Les prévenus ont jusqu’au second semestre 2010 pour parfaire leur défense. Pour justifier ce renvoi, les deux juges Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset ont expliqué que l’enquête, « a révélé que lors des transferts de joueurs, des sommes importantes transitaient par des circuits off-shore sous couvert de fausses conventions établies avec certains agents de joueurs». «Des fonds conséquents ont été retirés en espèces mais l’information n’a pu en déterminer les bénéficiaires » selon leur ordonnance citée par Mediapart.

Cette procédure fait suite à celle ouverte en 2005 au cours de laquelle la justice avait épluchée les transferts du Brésilien Ronaldinho (7, 7 millions d’euros en 2001), de l’Argentin Gabriel Heinze (4millions d’euros), du Portugais Pedro Miguel Pauleta (8 millions d’euros) et de l’international français de Chelsea, Nicolas Anelka acheté, en 2000 pour33 millions de France. Un record jamais égalé par le club francilien.

Les liens pour aller plus loin :

Pourquoi aucun joueur n’a été mis en examen : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/11/02/01016-20091102ARTFIG00402-affaire-des-transferts-douteux-le-psg-sera-juge-.php

Les détails de l’affaire sur le site Médiapart (version longue payante) : http://www.mediapart.fr/journal/france/011109/deux-anciens-presidents-du-psg-renvoyes-devant-le-tribunal

Le détail des agents de joueurs incriminés : http://www.metrofrance.com/sport/le-psg-renvoye-devant-les-tribunaux/mikb!N6xtuIvGXw76

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.