Le PSG paierait trop cher Di Maria, Cavani et Lucas. Mais pas assez Kurzawa

Posté le 2 août 2017 par

x0

L’intelligence artificielle de chercheurs américains est formelle : sur le seul critère sportif, Angle Di Maria a un salaire trop élevé au Paris SG. – @Facebook

Ce n’est pas nous qui l’affirmons, mais l’intelligence artificielle. Celle de la Lawrence Technological University aux Etats-Unis, où des chercheurs ont compilé toute une quantité de données, relatives à 6.082 footballeurs professionnels européens afin de mesurer le plus juste salaire, selon les compétences de chacun. Et d’authentifier, de fait, ceux qui sont payés plus qu’ils ne le devraient. Au Paris Saint-Germain, trois appartiennent (voire quatre) au principaux sujets de l’étude.

Selon l’intelligence artificielle, le PSG paie trop cher Di Maria, Cavani et Lucas

Il y a d’abord Angel Di Maria, avec son salaire proche des 900.000 euros bruts mensuels (ou 230.000€ la semaine, puisque l’étude est produite sur la base de salaires hebdomadaires). En prenant toutes les métriques de la performance, au nombre de 55 (agilité, endurance, vitesse, vision du jeu, temps de réaction, conduite de balle, finition, passes…) les auteurs estiment que le milieu de terrain du Paris Saint-Germain devrait plutôt être payé 58.974 euros la semaine. Soit moins de trois millions d’euros bruts la saison, lui qui émarge à près de 11 millions.

Javier Pastore entre aussi dans cette catégorie

La même logique vaut pour Edison Cavani qui émarge à 205.000€/semaine, alors qu’il devrait plus justement tourner, selon l’étude américaine, à 103.298€. Et pour Lucas Moura à 130.000 euros hebdomadaires contre 32.385, l’estimation donnée. Sinon, pour l’Argentin Javier Pastore, dans des proportions toutefois légèrement moindres (payé 180.000€/semaine contre 167.642€/semaine qu’il devrait plus justement toucher).

Seule la performance sportive est prise en compte, pas la popularité

Les auteurs de l’étude précisent que le rapport ne prend en compte que les éléments de la performance sportive et non les aspects de la popularité, qui occupent une part de plus en plus grande sur le business et le merchandising, générés par les joueurs pour leurs clubs. Ces facteurs étrangers au jeu à proprement parler, prennent une importance de plus en plus grande, qui justifie souvent, les écarts de revenus.

Lavyin Kurzawa mériterait lui plus que son salaire actuel au Paris Saint-Germain

A l’exact opposé des joueurs cités plus haut, Lavyin Kurzawa entre dans la liste des joueurs qui devraient gagner plus que leur contrat le leur autorise. Le latéral français avoisine les 50.000 euros la semaine, là où il pourrait prétendre à 119.038 euros. Bernardo Silva, avant qu’il ne quitte l’AS Monaco pour Manchester City était le joueur le « plus rentable » avec ses revenus à 10.000 euros hebdomadaires contre 119.907 euros qu’il valait, au regard de ses performances sportives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.