Le PSG va ouvrir les négociations avec son sponsor maillot

Posté le 24 juillet 2017 par

x0

Le PSG poursuivra-t-il son envol, avec la compagnie Emirates ? Les négociations vont s’ouvrir, pour en décider.

C’est un dossier important, qui deviendra prioritaire, à l’approche de l’échéance du contrat, que celui du sponsoring maillot du Paris Saint-Germain. C’est le même depuis 2005, à savoir la compagnie aérienne Emirates, très présente dans le foot puisqu’elle occupe l’espace sur d’autres maillots : celui du Real Madrid, du Milan AC ou d’Arsenal, notamment. Le contrat unissant Paris à son soutien devenu ancien avec le temps, s’achève à l’issue de l’exercice 2018-2019. Les négociations vont devoir s’ouvrir sous peu, assurément dans le cours de la saison 2017-2018 à débuter très prochainement.

Le contrat du Paris SG et Emirates arrive à échéance, à la fin de la saison 2018-2019

Les enjeux sont importants, présentement, Fly Emirates verse près de 25 millions d’euros la saison au Paris Saint-Germain (plus ou moins selon les performances du club, en championnat mais surtout en Ligue des champions). Paris avait obtenu une importante revalorisation (près de 5 fois supérieure), à l’officialisation de son dernier contrat, signé au mois de mai 2013. Le club de la capitale va naturellement chercher à gagner encore plus du prochain deal, si toutefois tous les partis, trouvent intérêt à continuer ensemble.

30M€ environ la saison au Real Madrid, 40M€ (plus naming) avec Arsenal

Comme le Real Madrid va lui aussi entamer le même processus de discussion, puisque son contrat s’achève aussi, à la fin de l’exercice 2018-2019, il est encore trop tôt pour donner une estimation de la somme à laquelle pourrait prétendre le PSG. Elle va dépendre aussi du visage de la future équipe ; la présence d’un Neymar peut suffire à faire gonfler notablement le tarif. Soulignons quand même qu’Emirates verse près de 30 millions d’euros la saison, au club merengue. C’est plus (près de 40M€ par an) du côté d’Arsenal, à la différence quand même, que le contrat signé avec les Gunners prévoit l’habillage des maillots et le naming du stade où évolue le club de Londres.

Les partenariats les plus chers appartiennent à Manchester United, au Fc Barcelone et à Chelsea

Pour les partenariats les plus chers, sinon, il faut lorgner du côté de Manchester United avec Chevrolet qui paie près de 60 millions d’euros par an, de Yokohama à Chelsea (45M€ environ par an) ou le plus récent de tous, conclu entre le FC Barcelone et Rakuten pour près de 55 millions d’euros la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.