Le salaire de Cohen Bramall à Arsenal

Posté le 11 janvier 2017 par

x0

Il y a un mois, Cohen Bramall travaillait à l’usine et jouait en 7e division anglaise. Aujourd’hui, il a gagne 7,5 fois plus pour défendre les couleurs d’Arsenal. – @Twitter

C’est la très belle histoire du jour et surement, de tout ce mercato d’hiver. Fin 2016, Cohen Bramall travaillait à l’usine, ouvrier pour le constructeur automobile, Bentley. Avant d’être remercié, en décembre, par son employeur. Son salaire s’élevait alors à 400 livres par semaine, plus quelques avantages tirés de son club le Hednesford Town, en 7e division anglaise. Mais depuis, tout a changé dans la vie du latéral gauche de 20 ans qui a signé, ce lundi, avec le prestigieux club gunners. Soudainement, à Arsenal, le salaire de Cohen Bramall a été multiplié par 7,5.

En passant d’ouvrier pour Bentley à footballeur d’Arsenal, Cohen Bramall a explosé son salaire

Cohen Bramall va désormais toucher près de 3.000 livres hebdomadaires, selon le chiffre donné par les médias anglais. Soit, une saison traduite en euros et au cours monétaire du moment, à près de 180.000 euros. Dans le très riche vestiaire des Gunners d’Arsenal, c’est un salaire de bas d’échelle. Mais pour Cohen Bramall c’est énorme, même s’il devra d’abord montrer tout son talent, avec les moins de 23 ans, avant d’espérer rejoindre, le groupe fanion, dirigé par le Français Arsène Wenger.

Le latéral gauche de 20 ans a signé un contrat d’une saison et demi

« C’est incroyable. Tout juste incroyable, s’est ému le joueur sur le site officiel du club. C’est un rêve devenu réalité. Je n’arrive pas à croire que je suis vraiment là. Quand j’ai appris qu’Arsenal me voulait, je suis resté scotché, je n’arrivais pas à y croire ». Cohen Bramall a signé un contrat d’une saison et demi, jusqu’au 30 juin 2018, avec Arsenal. Les Gunners ont quand même payé 80.000 livres (92.000€) à son club de 7e division nationale, pour indemnité à son transfert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.