Les dessous des négociations Nike – FC Liverpool – New Balance

28 juin 2020 à 18:40 par Marc Limacher

0
Liverpool équipementier

Un jeu de billard à trois bandes, entre Nike, Liverpool et New Balance.

7 Janvier 2020, le FC Liverpool a conclu un accord historique avec l’équipementier Nike, le géant américain devant remplacer New Balance à partir du 1er Juin. Sauf que la crise sanitaire a décalée la saison de Premier League et une petite bataille juridique s’est activée en coulisse entre les trois parties.

Un non respect de clauses de contrat

En coulisse les relations entre Liverpool et New Balance ont été tendues. L’équipementier a intenté une action en justice contre le club, pour ne pas avoir respecté une clause d’exclusivité de renouvellement dans le contrat. En effet, le club n’a pas prévenu son partenaire de ses négociations avec Nike, durant l’année 2019. Il n’a de fait pas réellement respecté la clause indiquant que durant une période (souvent de 60 jours), le renouvellement du contrat est exclusif avec son sponsor sortant.

Malgré tout Nike a accepté que New Balance termine la saison 2019/2020 et profité du titre de champion de Premier League des Reds. Une démarche altruiste de la part de l’équipementier américain ? pas réellement. En évaluant les avantages et inconvénient, de la situation, afin de trouver un accord de conciliation au lieu d’aller devant un tribunal, Nike a fait le choix raisonnable de permettre à son rival de profiter du titre, pour booster ses ventes de maillots.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes : Combien ça coûte de recruter Adolfo Gaich (San Lorenzo) ?

Un deal historique pour Liverpool

L’accord Liverpool – Nike, d’une durée proche de la décennie, comprend plusieurs volets : Une part fixe de 35 millions d’euros, 4,5 millions d’euros en cas de victoire en Ligue des Champions, 2,5 millions d’euros pour le titre en Premier League. Toutefois, la partie la plus intéressante du contrat relève de la partie des royalties que le FC Liverpool touchera sur ses produits : 20% sur les maillots et textiles et 5% sur les baskets. Ce qui estime le contrat à 80 millions d’euros par saison. Le double de son deal actuel avec New Balance. La question de l’équipementier ne se posera plus pour le reste de la saison, puisque les Reds, tenants du titre, ont été éliminés de la Ligue des champions, par l’Atlético Madrid.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer