L’OGCN et le PSG sont les principales victimes des arrêtés préfectoraux

Posté le 4 avril 2016 par

x0

Les supporters de l'OGC Nice ne sont pas les bienvenues partout. Mais il n'y a pas qu'eux. - @Facebook

Les supporters de l’OGC Nice ne sont pas les bienvenues partout. Mais il n’y a pas qu’eux. – @Facebook

A chaque journée du championnat de France 2015-2016 de Ligue 1, le sien. Et parfois (souvent) plusieurs en même temps. Les arrêtes préfectoraux qui interdisent aux supporters de se déplacer sur les terrains adverses plombent l’ambiance des tribunes et cristallisent les tensions des fans frustrés de ne pas suivre leur équipe. Ce dimanche, les supporters de l’OM n’étaient pas du déplacement à Bastia. Le week-end d’avant, c’était ceux de Montpellier à l’AS Saint-Etienne.


Zlatan Ibrahimovic parle de lui et de la suite… par Sportune

Déjà quatre refus objecté aux fans de Nice et trois à ceux du PSG

Tel que nous l’avons relevé à Sportune, les deux équipes les plus souvent sanctionnées cette saison sont celles de l’OGC Nice et du Paris Saint-Germain. Quatre fois pour les Aiglons, à Bastia (6e journée), Saint-Etienne (8e), Ajaccio (11e) et Marseille (13e). En trois occasions pour les Parisiens, à Bastia (10e journée), Saint-Etienne (23e) et Marseille (25e). Quatorze des vingt équipes du championnat ont été au moins une fois la cible d’un arrêté préfectoral au cours de la saison. C’est en Corse, à Ajaccio et plus encore à Bastia que les stades sont les moins accessibles pour le public adverse.

Sept journées consécutives sans aucun déplacement en Ligue 1

Mais faut-il aussi souligner que ces données reposent, non pas sur 32 journées de championnat comme ça l’est sportivement, mais 25 puisque de la 13e journée, le 20 novembre 2015, à la 20e le 10 janvier 2016, les déplacements de supporters sur les terrains adverses ont tous été proscrit. Cela faisant suite aux attentats du 13 novembre sur Paris. Notons enfin que ce sujet ne tient pas compte des quotas souvent imposés aux équipes visiteuses. Les supporters stéphanois ont, par exemple, refusé de se rendre à Lyon cette saison, pour contester les 600 places qui leur étaient attribuées alors que la règle prévoit que 10% environ du stade soit réservé à l’équipe adverse.

Le détail des arrêtes préfectoraux en 2015-2016

– OC Nice 4 : A Bastia, Saint-Etienne, Ajaccio et Marseille ;
– PSG 3 : A Bastia, Saint-Etienne et Marseille ;
– FC Nantes 2 : A Bordeaux et Saint-Etienne ;
– SC Bastia 2 : A Marseille et Nice ;
– AS Saint-Etienne 2 : A Nantes et Marseille ;
– OL 2 : A Saint-Etienne et Bastia ;
– Montpellier HSC 2 : A Ajaccio et Saint-Etienne ;
– FC Lorient 2 : A Paris et Bastia ;
– ESTAC Troyes 2 : A Bastia et Ajaccio ;
– OM 2 : A Nice et Bastia ;
– Girondins de Bordeaux 1 : A Nantes ;
– Lille OSC 1 : A Bastia ;
– Stade Rennais 1 : A Caen ;
– SM Caen 1 : A Ajaccio ;

A lire aussi

OM – Ils gagnent combien les joueurs phocéens cette saison 2015-2016 ?

Bienvenue à bord d’Air Benzema


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.