Lotus F1 Team: Une équipe qui change de nom comme de…

Posté le 1 décembre 2011 par

x0

Bruno Senna et le Team Lotus - @Iconsport

Bruno Senna et le Team Lotus - @Iconsport

A l’instant des grands noms historique de la F1 qu’est Ferrari par exemple, il y a des équipe, comme ça, qui changent un peu de nom comme de chemises. Mercredi, la Fédération Internationale de l’Automobile a publié la liste des engagés pour la saison 2012. Plusieurs équipes ont ainsi changé de dénommination. C’est le cas de LRGP devenu Lotus F1 Team. Une écurie qui a été, autrefois, une autre équipe, à force de rachat. On vous explique tout…

Au départ, Lotus F1 Team, c’est Toleman Grand Prix

L’origine remonte à Toleman Grand Prix, qui avait débuté en Formule en 1982. Cette petite société de transport anglaise avait obtenu beaucoup de succès en Formule 2, vers la fin des années 70. Elle a décidé de franchir le pas de la Formule 1 au pire moment. Cette dernière est en fait entrée de plein pied dans l’ère des moteurs Turbo et des constructeurs automobiles.  L’équipe survit jusqu’en 1985 ou elle est reprise pour 5 millions de dollars par le groupe italien Benetton.

La période Benetton

Le groupe italien, autrefois sponsors de l’équipe Tyrrell et de l’équipe Alfa Romeo, décide alors de devenir un constructeur en reprenant deux équipes, Toleman et Spirit, pour les faire fusionner en une seule entité nommée Benetton Formula. Le team obtiendra de nombreux succès entre 1987 et 1997 avec Gerhard Berger, Nelson Piquet et Michael Schumacher (deux titres de champion du monde pilote et un titre constructeur en 1995). Mais dès 1997, le groupe italien Benetton souhaite vendre son équipe pour 90 millions de dollars. En vain.

… Puis Renault F1 Team

Il faudra attendre le début de l’an 2000 pour que Renault SA, piloté alors par Flavio Briatore, ancien team manager de Benetton, rachète 100% de l’équipe pour 120 millions de dollars (150 millions d’euros). Renault F1 Team est né.  Malgré les deux titres de champion du monde de Fernando Alonso en 2005 et 2006, l’équipe entre dans un trouble qui sera accentuée par l’affaire du SingapourGate, de triste mémoire. Nous sommes alors fin 2009, Briatore est viré et banni de la F1. Renault souhaite se retirer, mais doit rester car ayant signé des accords commerciaux qui lui aurait coûté chère en cas de rupture. La solution Genii Capital se présente alors en décembre 2009.

… Jusqu’au naming de Lotus

Le fond d’investissement luxembourgeois prend 75% de l’équipe F1 en échange de 20 millions d’euros seulement. Le solde des actions sera repris pour 19,5 millions d’euros en trois échéances (2011, 2012 et 2013). L’équipe, en 2010, se nommait toujours Renault F1 team, pour finalement changer en 2011 pour le terme LRGP, alias Lotus Renault Grand Prix. Le constructeur anglais de voiture de sport Lotus, se présentant comme un naming d’équipe en échange de 30 millions d’euros par année durant 7 ans. Aujourd’hui, LRGP deviendra pour 2012 Lotus F1 Team, mettant encore plus en avant le naming de l’équipe.

A lire aussi: Kimi Raikkonen, le pilote qui rapporte 25M€ à Lotus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.