Manchester United: Les dessous de l’accord record signé avec adidas

Posté le 3 août 2014 par

x0

Manchester United a signé avec adidas à compter de la saison 2015-2016. Mais les Anglais vont avoir la pression...

Manchester United a signé avec adidas à compter de la saison 2015-2016. Mais les Anglais vont avoir la pression…

L’accord record de 10 ans entre adidas et Manchester United d’une valeur de 940 millions d’euros signé à partir de la saison 2015-2016, cache une réalité quelque peu différente. Car il existe un autre accord à court terme, entre les deux parties, qui met la pression sur les hommes de Luis van Gaal.

Manchester United a obtenu plus d’argent comme souhaité. Sauf que…

La lutte entre Nike et le club anglais a laissée des traces dans le partenariat d’adidas et de Manchester United. Car en cherchant à tirer plus de son partenaire américain, le club anglais a forcé la marque allemande à imposer des clauses qui lui collent une énorme pression. Et si sur le papier MU disposera de 94 millions d’euros (£75m) par an de son nouveau partenaire, c’est à une double condition : retrouver puis rester en Ligue des champions pour la première ; remporter la Premiere League pour la seconde.

adidas impose à MU d’avoir la Ligue des champions chaque année

Selon l’accord signé, Manchester doit ainsi nécessairement retrouver la Ligue des champions à la fin de l’exercice 2015-2016. Et si dans les deux ans à venir, les Red Devils ne se qualifient pas pour la C1, adidas réduira la facture à 65.8 millions d’euros (£52.5m). Cela rend, de fait, les performances des diables rouges cruciales pour son économie.

Un titre à 5M€

Et encore, pour espérer toucher l’intégralité des 94 millions, il faudra aussi que Manchester United gagne le titre car la prime promise par adidas pour la victoire finale en Premier League est fixée à 5 millions d’euros (£4m). Par ailleurs, la marque allemand s’est donnée le droit de résilier son contrat si le club devait chuter en division inférieure.

Manchester United a le sens de la négociation

Pour résumer, si Manchester United ne remporte pas le titre anglais et qu’il n’est pas européen, il ne touchera que 48.5 millions de £ (environ 60 millions d’euros). Soit un différentiel de 34 millions d’euros sur le chiffre annoncé comme acquis ! Reste qu’en cas de mauvais résultats, Manchester pourra toujours compter sur l’accord de partenariat passé avec Chevrolet pour les 7 prochaines années. Le contrat prévoit en effet une augmentation de 2% par an de 70 millions de dollars (52M€) la première année à 79 millions de dollars (57M€) la dernière.

Les plus gros vendeurs de maillots en 2013-2014: 10. Shinji Kagawa (Manchester United)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.