Il vend le soutien de son fils sur ebay

Posté le 3 novembre 2014 par

x0

L'opération s'est achevée ce lundi en fin d'après-midi. Elle n'aura rapporté que 240 euros à l'association que défend Ian Charters.

L’opération s’est achevée ce lundi en fin d’après-midi. Elle n’aura rapporté que 240 euros à l’association que défend Ian Charters.

Ian Charters sera probablement déçu du résultat. Lui qui s’est donné tant de mal pour provoquer le buzz en vendant sur le site d’enchère ebay le soutien de son fils, soit à Manchester United soit à Manchester City n’aura finalement gagné que 190 livres (240 euros), alors que son opération avait été massivement relayée par la presse.

Il faut dire qu’au départ, le projet a fait controverse, à juste titre d’ailleurs si l’on prend l’idée seule qu’un père puisse vendre la passion de son fils pour un club de football. Sauf que Ian Charter n’a pas vu les choses ainsi. Habitant à Manchester mais supporter d’aucune équipe des deux équipes de la ville, il a simplement remarqué, comme il l’explique sur So Foot, que beaucoup de jeunes enfants portaient les maillots des équipes alors qu’ils n’ont pas l’âge d’en décider.

Et comme il estime devoir énormément à l’association qui les a soutenus lui, sa femme et leur fils Eddie, né prématurément avec des complications, il a souhaité recueillir des fonds pour les lui reverser. « Je cherchais comment gagner de l’argent, expliquait-il au Manchester Evening News. Puis l’idée m’est venue. J’ai bien pensé qu’elle serait sujette à controverse mais je me suis finalement dit : « pourquoi pas » ».

Le bilan de l’opération (240 euros) est donc bien maigre pour Ian Charters. Mais il n’en restera pas là puisqu’il s’est engagé à prendre le départ du marathon de Londres et cherche activement des soutiens financiers pour l’accompagner dans son effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.