Max Verstappen, l’étoile montante de la F1

Posté le 30 juillet 2016 par

x0

Le jeune rookie Max Verstappen a tout pour devenir un crack de la F1.

Le jeune rookie Max Verstappen a tout pour devenir un crack de la F1.

Né en 1997, Max Verstappen fait partie des plus jeunes pilotes de Formule 1. Ayant des origines néerlandaises et belges, il est le fils d’un pilote de F1, Jos Verstappen. Dès l’âge de 17 ans, ce prodige participe déjà à des Grands Prix avec l’équipe Scuderia Toro Rosso. D’ailleurs, il a marqué l’histoire de la F1 en devenant le plus jeune pilote automobile à avoir marqué des points lors des grandes compétitions. Notons qu’il a annoncé son transfert vers l’écurie autrichienne Red Bull Racing en 2016. Focus sur le parcours spectaculaire d’une étoile montante de la Formule 1.

Un pilote hors du commun

Depuis l’âge de 4 ans que le pilote belgo-néerlandais baigne dans l’univers du sport auto en montant sur son premier kart. D’ailleurs, très jeune, Verstappen a déjà participé à différents tournois, dont le championnat de Limbourg en Belgique en 2005. Après quelques années, il se hisse au niveau européen, remportant notamment les WSK Euro Series et la Bridgestone Cup en 2007. Son entrée dans le monde de la monoplace a eu lieu en 2014, où il a d’ailleurs été une véritable révélation lors du Championnat d’Europe de F3. Il lui faudra attendre un an avant d’intégrer la Formule 1.

Des statistiques remarquables

À seulement 18 ans et 228 jours au voulant d’une F1, Max Verstappen est le plus jeune pilote à avoir gagné un Grand Prix. Après seulement deux saisons, il participe au Championnat du monde de Formule 1. Sa première course a eu lieu à Melbourne, durant laquelle, il a terminé en 12ème position. Cependant, il ne cesse de progresser et arrive à la sixième place lors du Grand Prix d’Espagne, devancé de peu par son partenaire Carlos Sainz Jr. Grâce à ses performances, Max Verstappen détrône de nombreux grands noms du circuit, à l’instar de Fernando Alonso qui a remporté le Grand Prix de Hongrie en 2003 à 22 ans ou encore Sebastien Vettel ayant remporté le Grand Prix d’Italie en 2008 à 21 ans. Soulignons d’ailleurs que la présence de son père surnommé «le boss» à ses côtés a beaucoup influencé l’essor du jeune prodige. En effet, ce dernier le motive, le guide et l’encadre au quotidien. La progression de Max Verstappen n’est pas prête de s’arrêter.

Verstappen stats

Red Bull renforce sa collaboration avec son jeune protégé

Lors du Grand Prix inaugural à Melbourne, le pilote à la double nationalité s’est hissé à la cinquième position, réalisant ainsi la meilleure qualification de sa carrière. Et pendant le Championnat du monde à Bahreïn, il a fini à la huitième place et 9ème durant le Grand Prix de Russie. Ces performances n’ont pas laissé indifférente l’écurie autrichienne, ce qui a d’ailleurs favorisé son transfert vers Red Bell Racing après avoir conduit sous les couleurs de la Scuderia Toro Rosso. Les propos du directeur de l’équipe montrent leur envie de donner une chance à son jeune pilote. Son sacre lors du dernier Grand Prix d’Espagne n’est qu’un début pour l’étoile montante de la F1.

Catégories: business, Formule 1, Sport business

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.