MHSC, ASM, ASSE, LOSC ou OM : Qui a la pire pelouse de Ligue 1 ?

5 décembre 2017 à 17:44 par Thomas

0

Avec 10,8 points, le stade la Mosson du Montpellier HSC a la moyenne la plus faible, au championnat de France des pelouses. – @Facebook

Les points de la licence club en dépendent. Et de la licence club dépend une partie de la redistribution des droits de l’audiovisuel aux club, par la Ligue de football professionnel. Tout cela pour dire qu’avoir une belle pelouse, pour les clubs de Ligue 1, ce n’est pas juste pour l’image ou pour le confort des joueurs. C’est un tout qu’il faut bichonner, car la LFP y veille, pour l’intérêt du jeu et du spectacle. Sauf que tous les clubs de l’élite n’ont pas les mêmes résultats. Le Montpellier HSC est par exemple régulièrement brocardé pour l’état de son gazon à la Mosson. D’autres clubs plus médiatiques comme l’Olympique de Marseille, le Lille OSC, l’AS Saint-Etienne ou l’AS Monaco ont aussi matière à rougir face à la concurrence.

Les pelouses de l’OM, de l’AS Saint-Etienne, du LOSC ou de Monaco comptent parmi les pires de Ligue 1

Au classement du championnat de France des pelouses que conduit la Ligue, le MHSC a donc la pire, et un ratio total de points tout juste supérieur à la moyenne, à 10,8 points. C’est mieux, mais pas de beaucoup, pour la pelouse du stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne, du Vélodrome de Marseille, de l’Allianz Riviera de Nice ou de Louis II à Monaco. Les clubs résidants sont classés entre la 14e et la 20e place avec une moyenne compris entre 14,9 pour l’OM et les 10,8 de Montpellier. Au compte des jardiniers des clubs, précisons quand même la difficulté pour certains d’entretenir de belles pelouses. Cela dépend bien sûr du gazon initialement posé, de son entretien et du matériel à disposition. Cela dépend aussi beaucoup des conditions climatiques.

L’exercice est compliqué, même pour la référence qu’est le jardinier du PSG

Preuve quand même de la complexité de la mission, Jonathan Calderwood le jardinier anglais du Paris Saint-Germain est reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes au monde, vainqueur des deux éditions précédentes du championnat des pelouses. Mais cette saison 2017-2018, il pourrait perdre son titre, après sept matchs disputés au Parc des Princes, il n’est « que » sixième, avec une moyenne de 17,4 points. Pour dresser son classement, la LFP se repose sur plusieurs critères que lui remontent les acteurs des matchs. Il y a ceux (les capitaines et le corps arbitral) sur le terrain qui jugent de la qualité d’usage du terrain (souplesse ou dureté du sol, trajectoire du ballon…) et les diffuseurs de l’audiovisuel pour l’aspect plus global (visibilité, couleur, comportement du ballon…).

Marseille a 14,7 de moyenne pour la qualité de sa pelouse, c’est pire pour Montpellier qui tutoie tout juste la moyenne

A ce stade de la saison 2017-2018, c’est l’En Avant Guingamp au Roudourou qui mène la course avec 18,6 de moyenne générale. En pied de classement, l’AS Monaco est 19e avec 12,8, Amiens, 18e, Nice 17e avec 14,1, précédé de l’AS Saint-Etienne (14,1) et du LOSC (14,8).





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑