Mondial rugby 2011: France-All Blacks, les primes de victoire…

Posté le 17 octobre 2011 par

x0

Thierry Dusautoir, membre du XV de France de rugby à la coupe du monde 2011 - @Iconsport

Le XV de France de Thierry Dusautoir a explosé les audiences face aux Blacks, à la coupe du monde 2011 - @Iconsport

La finale du Mondial de rugby 2011, France-All Blacks, c’est dimanche à 10 heures du matin heure française. Une rencontre qui s’annonce très compliquée pour les Bleus, sur terrain adverse. Mais au fait, quelle prime vont toucher les joueurs néo-zélandais ou français en cas de victoire et de titre de champion du monde ? On fait le point sur les récompenses financières négociées par les joueurs avec leurs deux formations respectives… En cas de victoire, chaque joueur de la sélection de Marc Liévremont repart avec un joli chèque de 180 000 euros.

Au Mondial de rugby 2011, un titre de champion du monde c’est 180 000 euros pour le XV de France

En cas de défaite, les joueurs s’assurent tout de même 140 000 euros. C’est tout de même plus du triple de ce qu’ont négocié les All Blacks. Si les Néo-Zélandais remportent le Mondial de rugby 2011 sur leur terre, chaque joueur récupère 55 000 euros. La somme fond jusqu’à 18 000 euros en cas de défaite. Pire, jusqu’à présent, les NZ n’ont encore rien gagné du tout. Une finale était le minimum syndical côté Black pour pouvoir prétendre à une récompense financière.

France-All Blacks au Mondial rugby 2011, une sacré différence côté primes

Les primes de cette coupe du monde confirment en tout cas que les rugbymen se trouvent dans un autre monde économique que les footballeurs. La seule qualification des Bleus du ballon rond à l’Euro 2012, il y a quelques jours, a rapporté à chaque joueur 240 000 euros, s’il a participé aux 10 matches de qualification. C’est plus que ce que vont gagner les Français du rugby s’ils devenaient champions du monde…

A lire: Découvrez toutes les primes de la Coupe du monde de rugby 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.