M’Vila (Stade Rennais) et les Bleuets fêtards rattrapés par Facebook…

Posté le 18 octobre 2012 par

x0

Yann M Vila - @Iconsport

Yann M Vila – @Iconsport

On ne peut décidément plus faire le mur tranquillement avec Facebook… C’est ce que doivent se dire Yann M’Vila, le milieu de terrain du Stade Rennais et les 4 autres joueurs de l’équipe de France de moins de 21 ans qui se sont offerts une virée en boîte de nuit sur Paris, 3 jours seulement avant le match de barrage retour pour l’Euro 2013 perdu contre la Norvège (3-5). Une affaire révélée par L’Equipe ce jeudi et qui risque de faire des vagues, notamment pour le joueur du Stade Rennais, qui s’est déjà fait remarquer plusieurs fois ces derniers mois pour son comportement extra-sportif (ce qui ne plaît d’ailleurs pas du tout au propriétaire milliardaire du club rennais).

M’Vila risque encore d’énerver le patron du Stade Rennais…

Ce coup-ci, Yann M’Vila, mais aussi Antoine Griezmann, Chris Mavinga, Mbaye Niang et Wissam Ben Yedder ont fait fort. Les 5 jeunes joueurs ont déserté l’hôtel de la sélection, un Mercure situé au Havre, pour prendre un taxi en pleine nuit direction… Paris ! 200km pour rejoindre la discothèque le Crystal, pas loin des Champs-Elysées. La sortie nocturne serait surement passée inaperçue il y a encore quelques années. Mais avec Facebook, aujourd’hui, c’est le genre de virée qu’un joueur ne peut plus se permettre. La staff et les autres joueurs ont ainsi été rapidement mis au courant de l’escapade des fêtards via des photos postées par des membres du réseau social, selon L’Equipe.

Une sortie nocturne… mais pas de sanction

De quoi rendre furieux, bien sûr, le staff technique. D’après le journal, les 5 joueurs ont eu droit à un « sermon ». En revanche, ils n’ont pas été sanctionnés, mais pourraient bientôt l’être notamment Yann M’Vila, selon L’Express. Le Toulousain Ben Yedder est néanmoins resté sur le banc contre la Norvège, alors que Griezmann et Niang n’étaient pas titulaires. Quant à Mavinga et M’Vila ? Ils ont joué et de manière plutôt décevante. Difficile de savoir si cet incident extra-sportif est une raison de la non-qualification des Bleus pour l’Euro 2013. Ni si celui-ci a joué de quelconque manière dans la décision d’Erick Mombaerts de démissionner de son poste de sélectionneur de l’équipe de France, comme le révèle L’Equipe ce jeudi. Mais cette histoire risque de faire causer à la FFF et même au Stade Rennais. Qu’on se le dise, surtout pour les footballeurs, aujourd’hui Facebook nous suit partout…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.