OGC Nice Transfert – Ça coûterait combien de signer Samir Nasri (Man City) ?

Posté le 1 août 2017 par

x0

Indésirable du côté de City, Samir Nasri va devoir rebondir ailleurs. En Ligue 1, par exemple ? – @Twitter

Puisque l’OGC Nice s’est fait une spécialité de relancer des joueurs, en panne de confiance ou en manque de temps de jeu, Samir Nasri peut-être une bonne pioche. L’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille n’entre clairement pas, dans les plans de son coach Pep Guardiola à Manchester City, qui l’invite à aller voir ailleurs. Ailleurs, peut-être à l’OGCN donc, bien que l’opération soit franchement coûteuse pour le GYM. Le Daily Mail, qui évoque le rapprochement, n’indique pas l’hypothèse d’un prêt (avec possible prise en charge de tout ou partie du salaire par City), plutôt d’un transfert sec. Dans ce cas, ça pourrait coûter combien à l’OGC Nice, de signer Samir Nasri ? Focus…

Manchester City voudrait 10M£ pour le transfert de son joueur

En valeur marchande, la cote de l’international français (41 sélections) de 30 ans, avoisine les 12,5 millions d’euros. Selon le Daily Mail, c’est approximativement ce que réclamerait Manchester City pour lâcher le joueur : 10 millions de livres sonnantes et tébuchantes. C’est gourmand pour un club qui ne tiendrait plus vraiment à son joueur. Même s’il est vrai qu’il reste à Samir Nasri, deux ans de son contrat en Premier League anglaise, jusqu’en 2019. City n’a donc pas de pression sur cet été, à le vendre forcément. Sauf à alléger la masse salariale et se libérer d’un joueur au contrat élevé. Puisque Pep Guardiola n’en veut clairement plus, ni de lui, ni de l’autre français Eliaquim Mangala. Le coach espagnol leur en a fait ouvertement part, à l’un et à l’autre.

Le salaire de Samir Nasri en l’état est énorme pour les finances de l’OGC Nice

Sur la seule indemnité, la venue de Samir Nasri à Nice est déjà bien hypothétique, supérieure au transfert record du club azurée, pour Loïc Rémy, en 2008 (8M€). Car en plus, il y a le salaire du joueur à payer. Il dépasse les 9 millions d’euros la saison, sans les bonus additionnels. C’est encore un ton au-dessus de Mario Balotelli, recruté l’été dernier. Dit autrement, Samir Nasri est l’un des dix sportifs français (toutes disciplines confondues) le mieux payée ; L’Equipe Magazine l’estimant neuvième, en début d’année, avec des revenus globaux (salaires, plus primes et sponsoring), à plus de 10 millions d’euros. Tout mis bout à bout coûte une fortune, pour un club à la dimension de l’OGC Nice. Il faudrait, pour qu’il vienne, que tous les acteurs (Manchester City et Nasri) fassent de gros efforts : le club en acceptant, sinon de le libérer au moins de le prêter et le joueur de rogner sur ses émoluments, à son âge (30 ans) vieillissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.