OL-Dinamo Zagreb: La grosse cote des bookmakers !

Posté le 9 décembre 2011 par

x0

Le joueur de l'OL, Bafetimbi Gomis - @Iconsport

Bafetimbi Gomis, OL @Icon Sport

Qui aurait cru que ce match Dinamo Zagreb-OL allait faire couler autant d’encre… À propos de l’improbable score évidemment (7 buts à 1) mais aussi au sujet l’enquête menée par l’Autorité de régulation des jeux en ligne. L’objectif pour l’Arjel, était selon le président rhodanien Jean Michel Aulas « de vérifier s’il n’y avait pas de montant trop élevé ou d’origine à nourrir des soupçons ». Il est vrai que les cotes du match pouvaient faire gagner un joli pactole à un parieur averti… Ce vendredi, le journal l’Equipe nous rappelle les sommes qui étaient en jeu.

Des cotes très attractives pour le Dinamo Zagreb-OL

Depuis leurs légalisation en France au mois de Mai 2010, les paris sportifs vont bon train et les notions de mises et de cotes sont devenus familières pour bon nombre d’entre-nous. Alors ceux qui croyaient encore un minimum aux chances de qualification de l’OL ont dû voir le lendemain matin que leur compte en banque avait pris de l’ampleur. Avant la rencontre, la cote de la victoire de Lyon tournait aux alentours de « 2 ». Cela signifie que pour 10 € misés, vous en récupériez 20 (dont 10 de bénéfice). Jusque là, rien d’affolant non plus… Mais, les cotes étaient encore plus attractives en cours de match. Après l’ouverture du score de Zagreb, par exemple, la victoire de Lyon se négociait au-dessus de « 4 ». La victoire par deux buts d’écart minimum se rapprochait de « 10 ». Du coup, il était alors possible de gagner 90 euros et même beaucoup plus en pariant sur une victoire par trois, quatre, cinq et six buts d’écart…

Une mise de 100 euros pouvait alors se transformer entre 5 000 et 15 000 euros

Mais, ce match Dinamo Zagreb-OL pouvait rapporter beaucoup plus. D’autres possibilités de paris sportifs étaient encore plus attractifs. Une mise de 100 euros sur une qualification de Lyon à la mi-temps en huitième de finale de Ligue des Champions faisait gagner 5 000 euros (environ une cote de 50) à son parieur. Plus compliqué à deviner : Le score exact de la rencontre rapportait pour une mise de 100 euros… 15 000 euros (une cote de 150)! Alors pour un paris de 1 000 euros…On comprend mieux pourquoi, l’Arjel a procédé, à un soit disant contrôle de routine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.