OL et Uber, mauvais timing

Posté le 29 janvier 2016 par

x0

Le partenariat de l'OL avec Uber aura été éphémère. - @DR

Le partenariat de l’OL avec Uber aura été éphémère. – @DR

L’efficacité au bon moment, cela a souvent été le propre de l’OL mais cette saison, visiblement, c’est pas toujours ça. Et pas seulement sur le terrain, en coulisse également tous les choix opérés par le club ne sont pas les bons, comme l’idée de s’associer au groupe Uber alors que celui-ci est la cible de critiques.

L’OL a annoncé son partenariat avec Uber en pleine grève des taxis

Initiative encore moins heureuse qu’elle a été annoncée en pleine semaine de grève des taxis parisiens, lesquels s’opposent justement à l’arrivée sur le marche d’entreprises telles qu’Uber, qu’ils jugent comme une concurrence déloyale. La semaine dernière, l’OL lançait son opération Uber en permettant à ses supporters de se rendre au Pac OL pour le match face à l’OM, à bord de véhicule de la flotte d’Uber.

Taxis de Lyon 1 – Uber 0

Ce vendredi, le club a fait complète machine arrière d’une part par l’abandon des « discussions initialisées dans un premier temps avec la société Uber » et parce qu’au final ce partenariat laissé vacant va profiter à l’avenir au taxi de la ville. « Sur un plan pratique, l’O.L. va étudier avec les représentants des taxis la mise en place prochaine d’une station dédiée au cœur du Parc O.L. ainsi qu’un référencement sur l’application Parc OL pour que les spectateurs puissent accéder facilement aux réservations de véhicules par les canaux digitaux » écrit le club dans son communiqué à lire ici.

A lire aussi

OM – L’évolution du budget du club depuis 7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.