OM et OL : Ces chers cartons jaunes et rouges…

Posté le 21 août 2017 par

x0

Déjà 7 avertissements et une expulsion en trois matchs de L1, pour l’OL. Autant que pour l’OM. – @Twitter

Sept avertissements plus une expulsion. Le bilan est très exactement le même pour l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Après trois petites journées de championnat de Ligue 1, les deux Olympique appartiennent aux élèves les moins fair-play, seulement devancé par le Toulouse FC avec ses onze cartons jaunes. La différence étant quand même que cela coûte présentement plus cher à Lyon et à Marseille.

7 jaunes et un rouge pour l’OM et l’OL qui comptent parmi les moins fair-play

Car en effet, la Ligue de Football Professionnel donne 50 euros d’amende aux clubs, dans le cas d’un avertissement et 150 euros pour une expulsion. Cela peut même grimper jusqu’à 300 euros pour un coach exclu du banc de touche. Jusqu’ici, ce scénario n’a pas eu cours sur les pelouses de l’élite du foot français. Tout cela faisant qu’à l’addition, il en coûte déjà 500 euros en frais de cartons, à l’OM et à l’OL. Une somme que les équipes doivent payer à la Commission d’Organisation de la LFP.

A ce rythme cela pourrait coûter 6.000€ à la fin de la saison 2017-2018

Pour deux clubs aux budgets parmi les plus élevés du championnat de France, la somme est plutôt anecdotique, mais à la moyenne supérieure à 166 euros par rencontre. A ce rythme, à la fin des 36 journées de championnat, cela pèsera plus significativement 6.000 euros. A contrario, le Stade Rennais avec ses trois cartons jaunes reçus en autant de journée est le club le plus fair-play de Ligue 1. L’avantage étant que la Ligue récompense financièrement les équipes les plus sages, en reversant pour partie, l’argent justement payé par les clubs, en avertissements et expulsions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.