OM – Girondins de Bordeaux : 2 transferts, 11,5M€ en poche…

10 décembre 2011 à 16:54 par Palissarde

0
Alou Diarra @Iconsport

Alou Diarra @Iconsport

L’OM et les Girondins de Bordeaux ne sont pas forcément les clubs les plus proches du monde quand il s’agit de parler transfert… Alors que Marseille reçoit Bordeaux, samedi (21 heures), dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1, Sportune s’est penché sur le cas de ces joueurs qui fouleront la pelouse du Velodrome, ce soir, et qui ont fait partie des deux clubs. Inutile de chercher bien loin, ils ne sont que trois dans ce cas de figure. Entre Bordeaux et l’OM, en matière de recrutement, le scénario est en fait souvent le même: c’est Bordeaux qui vend (très difficilement) et l’OM qui achète (en forçant au maximum les prix à la baisse)… Petit historique.

Sur le mercato, c’est les Girondins de Bordeaux qui vendent et l’OM qui achète

Côté Girondins de Bordeaux, il y a bien sûr le cas de l’ancien gardien phocéen, Cedric Carrasso. Les relations entre marseillais et bordelais ont été quasi voire totalement nulles sur ce dossier. Cedric Carrasso a été recruté par les Girondins de Bordeaux au Toulouse Football Club en 2009 pour 8M€. Marseille peut tout de même se satisfaire d’empocher une prime en tant que club formateur dans cette affaire. Mais les plus gros deals ont surtout été signés dans le sens inverse. Côté Marseillais, les deux ex-Bordelais se nomment Alou Diarra et Souleymane Diawara.

Les Girondins de Bordeaux ont gagné 11,5M€ en vendant 2 joueurs à l’OM

En l’espace de quelques années et avec ces deux mouvements, les Aquitains ont tout de même réussi à s’enrichir de 11,5 millions d’euros. Le défenseur Souleymane Diawara a en effet été vendu 6,5 millions d’euros en 2009. Quant à Alou Diarra, le feuilleton de son départ à Marseille à alimenter les gazettes pendant près de deux ans. Cet été, il a finalement rejoint la Canebière contre 5 millions d’euros.

De gros gains financiers pour Diarra et Diawara…

Des départs qui ont aussi profité aux joueurs. La puissance financière marseillais a, par exemple, permis à Alou Diarra d’augmenter son salaire d’1M€ annuel par rapport à sa période bordelaise pour atteindre aujourd’hui 3,8M€ brut par an. Et que dire de Souleymane Diawara, payé un peu plus de 100 000€ brut par mois en Gironde et qui est passé à 200 000€ à Marseille. De quoi donner envie à certains Bordelais présents dans l’effectif actuel, de suivre l’exemple ?

Découvrez aussi les 15 joueurs les plus chers du siècle des Girondins de Bordeaux et de l’OM





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑