OM – L’évolution de la valeur marchande de Bafétimbi Gomis sur le marché des transferts

Posté le 16 mars 2017 par

x0

Bafétimbi Gomis avoisine les 7 millions d’euros sur le marché des transferts. Mais l’actuel buteur de l’OM a valu le double, il y a quatre ans. – @Facebook

Bafétimbi Gomis a passé l’âge de la trentaine, il y a près d’un an et demi. Et depuis ce stade environ, la courbe de valeur marchande de l’attaquant de l’Olympique de Marseille sur le marché des transferts est à la baisse régulière. Phénomène normal pour la grande majorité des joueurs car le cap des trente ans est plutôt celui de la fin d’une carrière, avec plus ou moins d’années encore à jouer, selon la longévité de chacun.


Le téléphone en or 24K de Neymar par Sportune

La valeur marchande de Bafé Gomis est en baisse depuis son départ de l’OL

Reste que dans le cas de Bafétimbi Gomis, la baisse s’explique aussi par son départ de l’Olympique Lyonnais en France, pour le club de Swansea, en Premier League anglaise. En quittant les Gones, libre de contrat, Gomis avoisinait les 10 millions d’euros de valeur marchande sur le marché des transferts, selon les données de la plateforme Transfermarkt. Quand l’OM l’a signé en prêt, deux ans plus tard, sa cote avait baissé à 7 millions d’euros. Entre temps, la Panthère a à peu près tout connu chez les Swans. Des débuts réussis, des pépins physiques, un malaise pour excès de stress sur le terrain du jeu suivi, d’une panne d’efficacité et/ou de confiance.

A Marseille, sa cote marchande tourne à près de 7 millions d’euros

Ce Gomis là était bien loin du buteur redoutable (et redouté) qu’il était à l’Olympique Lyonnais. Pour que les Gones l’engagent alors qu’il s’est révélé chez le voisin et ennemi juré l’AS Saint-Etienne, c’est bien que le joueur de l’époque avait énormément de talent. C’est au club de Jean-Michel Aulas qu’il s’est le plus valorisé, avec 14 millions d’euros, la valeur maximum estimée par Transfermarkt, au début de l’année 2013. C’est un million d’euros de plus que Lyon l’a payé, en 2009, pour l’arracher à Sainté. Depuis qu’il est à Marseille, la cote marchande du joueur est restée la même, à 7 millions d’euros, le prix donné au dernier pointage fin janvier 2017.

L’évolution de la valeur marchande de Bafétimbi Gomis à l’OM. – @Transfermarkt

Prêté à l’Olympique de Marseille par le club de Swansea

Avec 16 buts à son compteur, soit le troisième total le plus élevé du moment en Ligue 1, il peut toujours espérer se bonifier d’ici la fin de la saison. A condition que les blessures l’épargnent car, victime d’une entorse au genou, il a notamment manqué ce dimanche 25 février, le Clasico disputé et perdu face au PSG, alors que ce sont ces matchs qui font la vraie valeur d’un champion. Bafé Gomis, enfin est arrivé en prêt sans option d’achat à Marseille, l’été dernier. Il lui reste encore une saison et demi, jusqu’au mois de juin 2018, de contrat avec les Swans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.