OM – L’évolution de la valeur marchande de William Vainqueur sur le marché des transferts

Posté le 12 février 2017 par

x0

William Vainqueur brille sous le maillot de l’OM. Et ça se ressent sur sa valeur marchande. – @Twitter

Un milieu de terrain défensif en chasse un autre sur le terrain marseillais. Avec le départ qui semble se confirmer de Lassana Diarra, peut-être William Vainqueur va-t-il gagner sa place, dans l’effectif de l’Olympique de Marseille, au-delà de la saison prochaine. Car le joueur de 28 ans n’est que prêté cette saison par l’AS Rome. Et l’opération ne prévoit aucune option d’achat.


A bord du Hummer customisé de Mauro Icardi… par Sportune

En une demi-saison, William Vainqueur est devenu un taulier du vestiaire de l’OM

A Marseille, déjà sous Passi et encore plus aux ordres de Rudi Garcia, qu’il avait par ailleurs déjà côtoyé à la Roma, William Vainqueur est devenu, pour employer une expression du moment « le gars sûr », celui qui reste constant dans la performance, avec l’adhésion complète, du staff au vestiaire. La preuve étant qu’au dernier pointage effectué mi-janvier dernier, par la plateforme spécialisée Transfermarkt, la valeur de marchande du joueur a repris à la hausse.

Plus un demi-million d’euros de valeur marchande en plus depuis qu’il est à Marseille

Un demi-millions d’euros en plus, en un peu plus de six mois au Vélodrome, pour une estimation de William Vainqueur qui approche désormais les 5 millions d’euros. Ça reste toujours moins que les 7,5 millions d’euros donnés pour lui, au début de l’année 2015, quand il portait les couleurs du Dynamo Moscou. Pas son meilleur choix de carrière que ce départ en Russie, heureusement pour lui, il a tapé dans l’oeil de la Roma, qui l’a signé, pour 3 millions d’euros en août 2015, contre 7 millions précédemment versés par le Dynamo Moscou, au Standard de Liège.

L’évolution de la valeur marchande de William Vainqueur. – @Transfermarkt

Un maximum à 7,5 millions d’euros sur le marché des transferts

C’est à Nantes, puis au club belge que la carrière de William Vainqueur a décollé, aussi régulièrement que la courbe de sa valeur marchande. Après quoi, on l’a dit, il est parti en Russie, accusant depuis, une baisse continue de 7,5 millions d’euros à 4,5 millions d’euros, qu’il valait encore il y a peu sur le marché des transfert. Avant qu’il ne vienne à Marseille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.