OM, LOSC… Tranfert – Ça coûterait combien de signer Ismaïla Sarr (FC Metz) ?

Posté le 23 juin 2017 par

x0

Ismaïla Sarr est dans le viseur de nombreux clubs. – @Twitter

L’Olympique de Marseille en plus des autres. Le journal La Provence fait part de l’intérêt du club phocéen pour l’attaquant du FC Metz, Ismaïla Sarr. Mais il n’est pas le seul, déclarés plus tôt, le Stade Rennais ou le Lille OSC notamment suivent de près, le joueur de 19 ans. La cour est peuplée, autour de l’international sénégalais, cela a pour effet de faire grimper les enchères. Un transfert d’Ismaïla Sarr est tout ce qu’il y a de plus envisageable pour les clubs cités, au standing supérieur au FC Metz. Seulement faudra-t-il y mettre un certain prix. Pour l’OM, le LOSC, le Stade Rennais et les autres, ça coûterait combien de recruter le buteur messin ? Analyse…


La Ferrari 458 Spider de Toni Kroos (Real Madrid) par Sportune

Le FC Metz réclame 15M€ pour son joueur qui en vaut un peu moins sur le marché des transferts

Le FC Metz voudrait au moins 15 millions d’euros environ d’indemnité, pour se séparer de son joueur, au club depuis 2016 et sous contrat jusqu’en 2021. Surement les vaudra-t-il un jour dans sa carrière encore en devenir, mais présentement, c’est plus cher qu’il n’est estimé en valeur marchande. Une dizaine de millions d’euros seraient plus appropriés, mais c’est sans compter sur la concurrence grandissante, pour celui qui a marqué cinq buts pour une passe décisive avec le promu, la saison 2016-2017 dernière. Selon La Provence, le Stade Rennais aurait proposé 12 millions d’euros, mais l’offre aurait été retoquée par des dirigeants lorrains manifestement inflexibles.

Un salaire que peuvent assumer les courtisans parmi lesquels l’OM, le LOSC ou le Stade Rennais

Les négociations seront peut-être moins serrées sur le salaire, sauf si le joueur et son entourage font montre d’autant de gourmandise que le FC Metz. Chez l’ancien promu, Ismaïla Sarr émarge grosso-modo, au salaire moyen du vestiaire grenat, à près de 20.000 euros bruts mensuels. Cela n’a rien d’insurmontable pour les équipes qui s’y intéressent, c’est deux fois inférieur au salaire moyen du championnat de France de Ligue 1. Mais il est bien évident qu’en prenant autant de grade, l’attaquant sénégalais va réclamer une augmentation de ses revenus. Reste à savoir à quel point elle sera conséquente, surement conditionnée à la durée de son contrat, qui devrait être d’au moins quatre ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.