OM Transfert – Combien ça coûte de faire signer Geoffrey Kondogbia (Inter Milan) ?

Posté le 29 octobre 2016 par

x0

Geoffrey Kondogbia ne jouant pas, les clubs s'intéressent à lui. Dont l'OM. - @Facebook

Geoffrey Kondogbia ne jouant pas, les clubs s’intéressent à lui. Dont l’OM. – @Facebook

Il n’a pas échappé au reste de l’Europe qu’en Italie, à l’Inter Milan, Geoffrey Kondogbia ne joue pas. Ou peu. Cinq matchs seulement, depuis le début de la saison, ce n’est pas assez pour un joueur acheté 35 millions d’euros (hors bonus), à Monaco, en 2015. Plusieurs équipes observent la situation de l’international français. Parmi lesquelles celle de l’Olympique de Marseille, nouvellement prise en main par Frank McCourt. Le club phocéen pourrait y trouver le remplaçant idoine, au possible départ de Lassana Diarra. Mais le transfert peut s’avérer coûteux…


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

Kondogbia vaut bien moins que les 35M€ et plus de son transfert à l’Inter Milan

Geoffrey Kondogbia a signé, à l’été 2015 à l’Inter Milan, pour 5 ans, jusqu’en juin 2020. Il est à plus de trois ans de l’échéance de son contrat. Il vaut entre 24 millions d’euros sur le marché des transferts (selon l’estimation faite par la plateforme Transfermarkt) et 28,5 millions d’euros, d’après les données du Centre international d’étude du sport, en Suisse. L’Inter Milan ne devrait raisonnablement pas pouvoir en tirer plus de 25 millions d’euros. Peut-être moins encore si la situation du milieu de terrain ne s’améliore pas, d’ici au prochain mercato d’hiver.

Sur le même sujet >>> OM – Combien ça coûte de faire signer Memphis Depay (Manchester United) ?

Pour l’OM c’est le salaire du footballeur français le mieux payé d’Italie

Le coût du salaire, aussi, est élevé. Avec 3,5 millions d’euros net par saison, Geoffroy Kondogbia a le deuxième plus gros salaire du vestiaire intériste, après Mauro Icardi récemment prolongé à 4,5M€/saison. L’ex-joueur de Lens et de Monaco est le joueur français le mieux payé d’Italie, cet exercice 2016-2017. Pour une équipe de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain faisant exception, c’est un salaire élevé. Mais pour un joueur de son CV, cinq fois sélectionné en équipe de France et dont le championnat de France garde un très bon souvenir, de son dernier passage à Monaco, c’est le juste prix à payer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.