Oscar Pistorius: Un bookmaker ouvre des paris sur son procès !

4 mars 2014 à 14:54 par Thomas

0

Le groupe irlandais Paddy Power propose des paris sur le procès d'Oscar Pistorius.

Le groupe irlandais Paddy Power propose des paris sur le procès d’Oscar Pistorius.

D’ordinaire, le bookmaker irlandais Paddy Power ne manque pas d’humour pour surfer comme lui seul en a le secret, sur l’actualité sportive. Mais cette fois, il semble que le groupe soit allé un peu loin en ouvrant un marché de paris au procès d’Oscar Pistorius, l’athlète sud-africain entendu depuis lundi par la justice suite au décès par balles de son épouse.

Un bookmaker propose de parier sur le procès d’Oscar Pistorius

Le Royaume-Uni d’ordinaire très complice pour soutenir tous les paris même les plus douteux n’a, une fois n’est pas coutume, montré massivement sa réprobation. Car les limites de la décence ont semble-t-il été franchies dans cette affiche publicitaire intitulée « Oscar Time » sur laquelle l’opérateur de paris promet de rembourser ses joueurs si le sprinteur de Prétoria est acquitté à l’issue du procès.

Près de 100.000 signataires d’une pétition sur le web

paddypower pistorius
Sur le web, une pétition en ligne a déjà recueillie près de 100.000 paraphes. Ses signataires réclame que l’argent – honteusement – gagné par Paddy Power sur ce marché soit reversé à des associations luttant contre les violences faites aux femmes. Du côté de Paddy Power, la direction assume et se défend de toute mauvaise intention. « Nous ouvrons un marché sur l’issue du procès car les joueurs ont envie de miser dessus, plaide un responsable. Déjà plus d’un millier de paris ont été misés. C’est l’histoire de l’année (…) tout le monde en parle. Nous ne faisons juste que répondre à la demande de nos joueurs ».

Vous aimerez aussi:  FIFA 20 - Qui va gagner le Ballon d'or 2019 selon FIFA 20 ?

Le procès d’Oscar Pistorius étant (très) médiatique, Paddy Power s’engouffre dans la brèche

Quant à savoir s’il est moralement juste d’ouvrir ce genre de paris, le directeur financier de Paddy Power poursuit : « C’est une question d’opinion. La nôtre c’est que ce procès à une résonance internationale et que le verdict suscite l’intérêt ». Et qui dit intérêt dit business. Même douteux…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑