Peugeot 208 Gti 30th, le retour du fauve

Posté le 14 octobre 2014 par

x0

Trente après, la 208 GTi reprend le flambeau de son aînée la 205 - @Peugeot

Trente après, la 208 GTi reprend le flambeau de son aînée la 205 – @Peugeot

BILLET SPONSORISE – Peugeot sort ses griffes. Et lâche à nouveau la bête. Trente après la 205 GTi, objet de fantasmes masculins dans les années 80, le constructeur au Lion réinterprète le mythe avec la nouvelle 208 GTi 30th. Pas moins féroce que son aîné, l’animal cache sous le capot un moteur 1,6L THP qui développe une puissance de 208 ch.

Ou, traduit autrement, la Peugeot 208 Gti 30th passe de 0 à 100 km/h en 6,5 s et parcourt 1000 m en 26,5 s. Le côté sportif demeuré intact, la sécurité, elle, a considérablement progressé en 30 ans. Freinage et amortisseurs ont été optimisés pour répondre parfaitement aux besoins de l’engin alors que l’ESP et l’antipatinage ont été recalibrés, pour être moins intrusifs dans la conduite et libérer de la motricité.

Esthétiquement, cette 208 GTi 30th est devenue plus animale, féline dit la marque et c’est vrai que l’association du noir et du rouge lui confère un côté fauve, indomptable. C’est encore plus prégnant à l’intérieur avec les sièges baquets et le volant griffé GTI qui donnent à l’ensemble la sensation réelle d’être à bord d’une sportive. Que l’on ne demande qu’à faire rugir.

Enfin, parce qu’à revisiter le passé autant le faire jusqu’au bout, la campagne de pub associée à la sortie de la 208 GTi 30th repose sur le spot de 1984. Avec un faux James Bond tentant de se défaire de la menace d’un avion de chasse. Trente ans plus tard, le scénario n’a pas changé, ou presque. On vous laisse le découvrir dans la vidéo ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.