Cristiano Ronaldo, Federer… Les plus gros contrats sportifs/équipementiers

Posté le 17 novembre 2012 par

x0

Focus sur les sportifs qui ont signé les contrats les plus juteux avec les équipementiers du sport…

Cristiano Ronaldo - @Iconsport

Cristiano Ronaldo – @Icon Sport

Le Daily Mail l’affirme en ce mois de novembre : le golfeur irlandais, Rory McIlroy vient de signer pour la marque américaine Nike. Montant du deal avancé par le tabloïd anglais : 250 millions de dollars sur 10 ans soit un revenu annuel de près de 20 millions d’euros pour le golfeur de 23 ans. Cela fait de lui le sportif le mieux de la planète par un équipementier, plus que ne le sont les stars du football, Cristiano Ronaldo, du basket, LeBron James et Kobe Bryant ou encore du tennis en la personne de Roger Federer.

Rory McIlroy eu top du sponsoring

Le golf, c’est d’ailleurs le sport pour lequel Nike sait se montrer le plus généreux. Avant Rory McIlroy, Tiger Woods était la tête d’affiche de la firme US qui lui verse généreusement 16 millions d’euros par an. C’est près de trois fois ce que reçoit par exemple l’attaquant du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, sous contrat avec le même équipementier à la virgule. Pour être associée à ses stars, Nike dépense des fortunes chaque année ; manifestement plus que ses deux principales concurrentes : adidas et Puma.

Cristiano Ronaldo, Federer, LeBron James… Nike paye bien ses ambassadeurs


Cela est vrai si l’on prend pour exemple ce que verse adidas à Lionel Messi : selon les chiffres de la presse anglaise moins de 3 millions d’euros par an. Même Fabregas est mieux payé chez Puma. Mais peut-être parce que la vraie star de la marque aux trois bandes depuis quelques années, reste l’Anglais David Beckham qui gagnerait 8 millions d’euros par an entre son contrat et les bonus qu’il touche sur les produits dont il est l’image.

Le « big deal » de Sharapova

Notons enfin, ainsi que cela vous est présenté en détail dans la vidéo ci-dessus, la présence de la tenniswomen russe Maria Sharapova au palmarès des sportifs qui ont scellé les plus gros contrats avec des équipementiers du sport. En janvier 2010, l’actuelle n°2 mondiale a en effet passé un deal de 10 ans avec la marque américaine qui lui rapporte 8 millions d’euros par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.