PSG : Décryptage d’une stratégie de recrutement par effet de levier

Posté le 10 septembre 2015 par

x0

Et si le PSG avait recruté Angel Di Maria dans l'espoir d'attirer également Cristiano Ronaldo ? - @Facebook

Et si le PSG avait recruté Angel Di Maria dans l’espoir d’attirer également Cristiano Ronaldo ? – @Facebook

Aux dernières heures du mercato, le 31 août dernier, le Paris Saint Germain a fait, selon certains médias, une offre de 150 millions d’euros dans l’espoir de s’offrir Cristiano Ronaldo. La proposition a finalement été refusée par le Real Madrid, mais la manœuvre loin d’être anecdotique est le fruit de la stratégie en levier du PSG, au niveau du recrutement.

Tapis rouge le 6 août pour l’arrivée d’Angel di Maria dans la capitale. Au-delà de l’aspect sportif et économique, la signature de l’Argentin a confirmé la stratégie de recrutement du club. Tout a commencé en Serie A par les arrivées de Sirigu, d’Ibrahimovic, de Thiago Silva et de Lavezzi recrutés entre autre pour faire signer leurs anciens coéquipiers et amis. Thiago Silva a par exemple joué un rôle dans le recrutement de David Luiz, Salvatore Sirigu dans celui de Marco Verrati. Idem pour le duo du Napoli, Lavezzi-Cavani et surtout l’ancien du Barça, Maxwell-Ibrahimovic.

Di Maria pour attirer Cristiano Ronaldo ?

Dans l’objectif de réaliser un coup en 2016, les dirigeants du PSG visaient dans un premier temps Fabio Coentrao (prêté à l’AS Monaco), pour séduire Cristiano Ronaldo. Mais l’opération Di Maria n’a pas été pour déplaire aux dirigeants parisiens. Il y a deux ans en effet, lorsque l’argentin a quitté après la Décima le Real Madrid pour signer à Manchester United, le Portugais s’était répandu dans les médias pour dénoncer le mauvais choix stratégique et sportif des dirigeants madrilènes. Les prestations de Toni Kroos le remplaçant de Di Maria dans la maison blanche lui donneront raison par la suite.

Le respect entre le Portugais et l’Argentin est un élément qui n’est pas négligé au PSG. Les deux hommes ont aussi pour élément commun, l’agent Jorge Mendes ; lequel, après quelques années à tourner autour de la capitale française, débute son installation.

Après l’ère Léonardo et les joueurs de la Série A, place à une offensive similaire pour renouveler l’effectif avec des joueurs ayant fait leur carrière en Liga espagnole. Le tout manœuvré par Jorge Mendes qui aimerait construire un nouveau géant d’Europe avec son armée de joueurs. Un ultime projet de plus pour l’omnipotent agent portugais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.