PSG et Manchester City: L’UEFA les a à l’oeil…

Posté le 4 février 2013 par

x0

Zlatan Ibrahimovic @Iconsport

Zlatan Ibrahimovic, PSG @IconSport

L’UEFA publie ce lundi un rapport de 124 pages sur « la procédure d’octroi de licences aux clubs dans le football européen à la suite des mesures de fair-play financier », détaille l’instance européenne sur son site Internet. Le bilan de l’UEFA fait notamment le point sur l’état économique des clubs participant aux compétitions européennes. Il met également en garde le PSG et Manchester City, notamment, quand aux règles du fair-play financier.

Le PSG ou Manchester City ne pourront pas tricher avec le fair-play financier

The Guardian cite ainsi Gianni Infantino, secrétaire général de l’UEFA, expliquant que les deals signés par City avec Etihad et le PSG avec Qatar Tourism Authority (pour plus de 150M€ par saison) seraient rigoureusement étudiés pour voir s’ils respectent, ou pas, les règles du FFP. « Tout le monde, le PSG également, connaît les règles et sait quand il ne les respecte pas. Ils savent que la règle consiste à générer des revenus pour couvrir les dépenses sans tricher. » Le secrétaire général se veut néanmoins confiant et ajoute: « Le PSG doit respecter les règles, ils veulent respecter les règles. Le FFP est là pour aider les clubs. L’UEFA ne veut pas les sanctionner, nous voulons les aider. Mais parfois, il faut savoir sanctionner quelqu’un pour aider. »

Une perte record de 1,7 milliards d’euros pour les clubs européens de 1re division

D’un point de vue économique, le rapport annuel de l’UEFA qui vient d’être publié, révèle que l’ensemble des clubs européens de 1re division européenne ont enregistré 1,7 milliards d’euros de perte sur l’exercice 2011. Un chiffre en hausse de 600M€ sur 5 ans. La moitié de la somme est imputable à seulement 10 clubs. « Le contrôle des salaires des joueurs demeure le plus grand défi du football, précise le rapport. Ces cinq dernières années, les salaires ont augmenté de 38 %, absorbant à eux seuls l’intégralité de la hausse des recettes, qui s’élevait à 24 % pour la même période. » Sur l’ensemble des clubs étudiés et sur les 3 dernières exercices, 46 clubs n’auraient pas réussi à passer les critères du fair-play financier qui seront instaurées par l’UEFA à partir de 2014-2015, note le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.