PSG, OM, ASSE, OL, Losc… Tout ce que les clubs de L1 ont dépensé cet été en transfert

Posté le 1 septembre 2016 par

x0

C'est lui, Grzegorz Krychowiak, le joueur le plus cher de l'été 2016 en Ligue 1. - @Facebook

C’est lui, Grzegorz Krychowiak, le joueur le plus cher de l’été 2016 en Ligue 1. – @Facebook

Rideau sur le marché des transferts été 2016, en Ligue 1. Les clubs de l’élite du foot français ont eu deux mois pour se renforcer et faire leurs emplettes mais à l’heure du bilan, l’évidence est frappante : nos clubs sont peu de choses face à ceux du Royaume-Uni. A part le PSG et l’AS Monaco qui l’ont animé à leur moyens et surtout l’OGC Nice auteur du mercato le plus ambitieux de l’été, les autres, à commencer par l’OM, l’OL, l’AS Saint-Etienne ou le Losc sont resté plutôt frileux.


La maison à7M€ de Floyd Mayweather par Sportune

L’OL, l’OM, l’ASSE ou le Losc ont limité les frais. Même le PSG n’a fait de folies

Même Paris, à la balance des achats et des ventes, avec le départ en fin de mercato de David Luiz à Chelsea (pour 38,5M€) termine son marché en ayant finalement peu dépensé : – 12,1 millions d’euros pour une dépense totale en indemnités de 75,6 millions d’euros. Que dire alors des deux Olympique. Lyon d’abord, qui n’a finalement pas conclu le transfert d’Iturbe et qui termine son marché sur un total de 7,5 millions d’euros lâchés. Et l’Olympique de Marseille que l’on a connu beaucoup plus ambitieux. A peine 10 millions d’euros versés en indemnités de transfert ; avant de passer la main à Frank McCourt, ce n’était plus le moment pour Magarita Louis-Dreyfus d’investir massivement.

A lire aussi >>> Tous les budgets du championnat 2016-2017 de Ligue 1

Le total des indemnités de transferts versées par la Ligue 1 égale celui du seul Manchester United

Au bilan, la plupart des mouvements observés cet été en Ligue 1 ont soit été concrétisés sous la forme d’un prêt, soit conclus sans indemnité de transfert à verser. Faute de moyens, les clubs français ont le plus souvent recours à ce type de solutions. Un chiffre pour conclure sur le gouffre qui sépare les équipes du championnat de France de celles de Premier League : le cumul de toutes les indemnités versées par la Ligue 1 (192,47 millions d’euros) équivaut à la seule dépense effectuée par Manchester United (185M€) !

Tout ce que les clubs français ont dépensé en indemnités sur le marché des transferts, été 2016

  • 1. Paris SG – 75.600.000€
  • 2. AS Monaco – 42.000.000€
  • 3. OGC Nice – 13.750.000€
  • 4. Olympique de Marseille – 10.200.000€
  • 5. Olympique Lyonnais – 7.500.000€
  • 6. Toulouse FC – 7.000.000€
  • 7. Girondins de Bordeaux – 6.000.000€
  • 8. AS Saint-Etienne – 6.000.000€
  • 9. FC Nantes – 5.700.000€
  • 10. Lille OSC – 4.500.000€
  • 11. FC Lorient – 4.400.000€
  • 12. SM Caen – 4.250.000€
  • 13. Stade Rennais – 2.270.000€
  • 14. SC Bastia – 500.000€
  • 15. Dijon FCO – 400.000€
  • 16. AS Nancy-Lorraine – 300.000€
  • 17. FC Metz – 0€
  • 18. SC Bastia – 0€
  • 19. EA Guingamp – 0€
  • 20. Montpellier HSC – 0€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.