PSG Transfert – Ça coûterait combien de faire signer João Mário (Inter Milan) ?

Posté le 29 octobre 2017 par

x0

João Mário serait dans le viseur du Paris SG, pour un transfert cet hiver. – @Twitter

Thiago Motta n’étant pas éternel, plus encore quand le milieu défensif est blessé comme là, le Paris Saint-Germain cherche des solutions pour palier à ses éventuelles absences et préparer la suite, après la retraite de l’Italien de 35 ans. Selon Téléfoot ce dimanche, une piste domine sur le reste, celle qui mène au Portugais João Mário. A l’Inter Milan depuis l’été 2016 dernier il y est manifestement bien, assez pour que le club lombard refuse catégoriquement de le vendre. A moins que le PSG ne se montre convaincant. Il pourrait, à cet effet, inclure un joueur dans la transaction. A combien sinon, s’élève un transfert de João Mário ? Regardons…

Le Paris SG lorgnerait sur le milieu de l’Inter Milan, João Mário avec la possibilité d’inclure un joueur dans le transfert

L’Inter Milan a versé 40 millions d’euros, hors bonus, pour l’engager en août dernier, en provenance du Sporting. C’était déjà plus cher qu’il n’en valait vraiment sur le marché des transferts et s’il s’est valorisé depuis, ce n’est pas dans des proportions énormes : il avoisine les 40 à 45 millions d’euros, en estimation. Mais puisque l’Inter Milan ne souhaite pas s’en séparer, il faut à l’évidence tabler au-delà, sauf peut-être à intégrer un joueur dans le deal : est évoqué principalement le nom de Javier Pastore, possiblement sinon, celui de Lucas Moura. L’Inter Milan ne devrait pas accepter d’échange sec, mais avec une compensation financière en plus, cela peut-être s’envisager.

Libérer un gros salaire de l’effectif pour pouvoir en intégrer un autre

João Mário a signé avec l’Inter Milan, un contrat de cinq ans, à l’échéance de la fin de la saison 2020-2021. Son salaire approche les 2,7 millions d’euros net la saison, c’est l’un des plus élevés du vestiaire, après Icardi, Miranda et Perisic. Le Paris SG souhaiterait, selon Téléfoot, l’engager dès cet hiver. Mais alors que le club doit faire des économies forcées pour rentrer dans les clous du fair-play financier, l’ajout d’un joueur dans l’opération serait tout à la fois de nature à diminuer le niveau de l’indemnité qu’à libérer un gros salaire du collectif – que ce soit celui de Pastore ou de Moura -, pour qu’il revienne potentiellement, au milieu de terrain portugais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.