PSG Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Lorenzo Pellegrini (AS Rome) ?

Posté le 11 novembre 2017 par

x0

Lorenzo Pellegrini est très suivi des clubs. Dans la liste compterait le Paris Saint-Germain. – @Twitter

Il ne manque pas de courtisans, c’est certain. La presse transalpine en évoque plusieurs, notamment du côté du Royaume-Uni, mais aussi du Paris Saint-Germain, sans que l’on sache à quel point l’intérêt est manifeste. Cela dépend surement, au moins un peu, des détails financiers de l’opération, autant c’est évident, que du talent et des perspectives d’avenir de Lorenzo Pellegrini, milieu de terrain de 21 ans, à l’AS Rome. Le jeune homme n’est au club de la Louve que depuis cet été, il pourrait ne pas s’y éterniser à comprendre la curiosité de plus gros clubs à son égard. Pour le Paris SG (et les autres), ça pourrait coûter combien de faire signer Lorenzo Pellegrini ? Regardons…

Lorenzo Pellegrini a une clause libératoire qui vaut sa cote marchande du moment

Si Lorenzo Pellegrini attire les observateurs à lui, c’est bien avant toute chose pour ses performances en club, sinon en sélection (il en compte 2 avec la Squadra Azzura), mais parce qu’en plus, il a dans son contrat signé l’été dernier, une clause libératoire à 25 millions d’euros. La Roma l’ayant payé 10 millions d’euros d’indemnité (hors bonus), à Sassuolo cet été, l’opération sera toujours une réussite pour le club de la Louve. Mais 25 millions d’euros, c’est déjà au moins autant, sinon un chouia moins, que sa valeur marchande estimée, entre 25 et 30 millions d’euros. Il reste à Lorenzo Pellegrini quatre ans et demi de son contrat à l’échéance de la fin du mois de juin 2022. L’équipe qui le signera dans ces conditions fera potentiellement, une bonne affaire.

Rien d’impossible niveau salaire pour le Paris Saint-Germain

Même s’il a pris du grade en passant du plus modeste Sassuolo à l’ambitieuse AS Roma et qu’il a pour l’occasion augmenté ses revenus, Lorenzo Pellegrini n’a pas (encore ?) la rémunération d’une star. Pas même d’une star du vestiaire romain, à 1 million d’euros net la saison, il est payé comme un joueur de la rotation de l’effectif, ni plus ni moins. C’est un autre facteur intéressant pour qui voudrait l’embaucher, pour le Paris Saint-Germain, ça ne saurait être un problème, même en considérant qu’il profite d’une substantielle revalorisation, si le joueur venait à choisir de traverser les alpes, pour rejoindre le club de la capitale et son championnat de Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.