PSG transfert – Ça coûterait combien de signer Gianluigi Donnarumma (Milan AC) ?

16 juin 2017 à 11:55 par Thomas

0

Le PSG a des vues sur le jeune et prometteur gardien milanais, Gianluigi Donnarumma. – @Twitter

C’est surement le poste où le club est le moins en réussite depuis la prise en main de QSI : celui du gardien de but. Salvatore Sirigu d’abord, puis Alphonse Aréola et Kevin Trapp ont occupé tour à tour le rôle dans les buts du Paris Saint-Germain, avec des résultats relatifs pour un club qui ne tolère que l’excellence. Pour palier le problème Paris serait sur une autre piste menant au gardien de but le plus prometteur du moment : sinon Alban Lafont du TFC (l’autre espoir au poste), l’Italien du Milan AC, Gianluigi Donnarumma. Le jeune homme n’a que 18 ans, mais déjà plus de 70 matchs pros dans les jambes (ou les bras). Un talent aussi précoce vaut forcément un certain prix, qui semble toutefois en cohérence avec le marché des transferts. On décrypte ce que pourrait coûter Gianluigi Donnarumma, au PSG


Quand Floyd Mayweather passe à la banque… par Sportune

Le Milan AC voudrait 40M€ pour le transfert de son espoir. C’est conforme au marché

Au désavantage de Paris, il y a la concurrence très forte sur le joueur. Des gardiens de but aussi prometteurs et disposés à s’engager ailleurs, ça ne court pas les rues. Car en effet, et ça c’est plutôt bien pour le club de la capitale, Gianluigi Donnarumma ne devrait pas s’éterniser en Lombardie où il a été formé. Il a refusé les offres de prolongation de contrat du Milan et n’est plus qu’à un an de la fin de son bail, en 2018. Les Rossoneri ont obligation de le vendre pour ne prendre ce qu’ils peuvent de leur pépite, il se dit qu’ils en réclameraient 40 millions d’euros, en indemnité de transfert. C’est un chouïa plus que la valeur marchande actuelle du joueur, proche de 32 millions d’euros. Ça n’en reste pas moins dans la logique actuelle du marché et de la situation, avec un joueur en bout de cycle.

Le salaire de Gianluigi Donnarumma, pas le pire à assumer pour le Paris SG

Question salaire, l’affaire est belle si elle est considérée en l’état actuel des choses : Gianluigi Donnarumma a l’un des plus bas du collectif milanais, avec 160.000€ net la saison, jusqu’en 2018, selon la Gazzetta dello Sport. C’est l’équivalent d’un premier contrat pro, mais depuis, le gardien de but international a largement gagné ses galons. Autant dire que ce chiffre ne vaudra plus grand-chose à son départ, il va multiplier par dix et plus ses émoluments ailleurs. C’est une certitude.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑