Après Lucas au PSG, le mercato hivernal 2013 de L1 sera-t-il historique ?

Posté le 2 janvier 2013 par

x0

Lucas Moura - @Iconsport

Lucas Moura à son arrivée à Doha – @Iconsport

Le mercato hivernal vient tout juste d’ouvrir ses portes et avec la validation du transfert de Lucas Moura au PSG, la Ligue 1 affiche pour l’instant une balance négative historique sur ce marché des transferts hivernal (-40M€). Une tendance amenée à s’accentuer ces prochains jours avec de nouvelles dépenses parisiennes ou la Ligue 1 va-t-elle suivre un rythme de croisière plus classique pour le championnat ? Réponse très bientôt. Pour bien comprendre les voluments d’échange traditionnel d’un mercato hivernal en Ligue 1, Sportune fait le point, ce mercredi, sur les dépenses du championnat sur ce fameux mois de janvier depuis le début du siècle. Combien nos clubs dépensent-t-il en moyenne par année ? Pour combien vendent-ils ? Voici quelques repères…

Avant le mercato hivernal 2013, la Ligue 1 perdait en moyenne 4,25M€ en hiver…

Depuis le début du siècle, soit en 12 mercatos d’hiver (celui de cette année n’est pas compté), la Ligue 1 a dépensé 274M€ dans l’achat de joueurs sur cette période des transferts, si on se fie aux chiffres de transfermarkt. Dans le même temps, elle a vendu pour 223M€, ce qui nous donne donc une balance négative de 51M€, autrement dit 4,25M€ par an en moyenne.

Le mercato le plus négatif pour la Ligue 1 était celui de 2007

Le marché des transferts le plus flambeur date de… l’année dernière. Avec l’apparition d’un PSG mode qatarie qui lâche alors à lui seul 20M€ sur un mois, la Ligue 1 dépense pour un total de 55M€. Néanmoins, le mercato 2012 connaît aussi de nombreuses ventes avec des clubs voulant dégraisser leurs effectifs, ce qui limite les pertes pour le championnat à 12M€. Le marché des transferts hivernal qui affiche la pire balance achat/vente est celui de 2007. En un mois, la Ligue 1 perd alors plus de 21M€. Une période marquée par quelques achats conséquents (Cavenaghi à Bordeaux pour 9M€) et très peu de ventes.

Avec le seul transfert de Lucas Moura, la Ligue 1 perd pour l’instant 9 fois plus d’argent que d’habitude en hiver…

Bref, vous l’aurez compris, en hiver en Ligue 1, d’habitude, il ne se passe pas grand chose et les volumes de transactions de joueurs restent limités. Cette année 2013 est donc déjà exceptionnelle après quelques heures de mouvement seulement, du fait du seul transfert de Lucas Moura au PSG. Jamais la L1 n’a connu un transfert aussi important en cette période de l’année. Et avec pour l’instant une balance négative de 40M€ sur le marché, la Ligue 1 perd, pour le moment, 9 fois plus d’argent qu’en moyenne sur un mercato hivernal. Le championnat a également dépensé plus, avec une seule transaction, que lors de n’importe quel autre mercato hivernal depuis le début des années 2000, à l’exception de 2012. Reste donc maintenant à voir la tendance que prendra le marché ces prochains jours…

Par ici, les achats et les ventes en Ligue 1 en chiffres depuis 2000…

Pages: 1 2Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.