PSG Transfert: Lucas vendu trop tôt par Sao Paulo ?

Posté le 29 novembre 2012 par

x0

Si Sao Paulo réalise un gros coup financier avec le transfert de Lucas Moura au PSG, la valeur financière de son effectif s’effondre avec le départ de celui qui valait un tiers de l’estimation globale du groupe professionnel. On peut se demander si le club brésilien n’a pas vendu son espoir un peu tôt. Voici pourquoi…

Lucas Moura | @IconSport

Lucas Moura | @IconSport

Dans quelques semaines maintenant, Lucas Moura sera la nouvelle recrue du PSG. Le Brésilien va quitter Sao Paulo dans un transfert évalué à 40M€ et bouclé depuis cet été. Une bonne nouvelle pour l’attaque parisienne, ainsi que pour les finances du FC Sao Paulo. En tout cas à première vue. Car d’un point de vue sportif en revanche, le club sud-américain apprécie beaucoup moins le fait de voir son meilleur joueur s’en aller. Et financièrement, la valeur financière de l’effectif s’effondre. Tout simplement…

Non, le PSG n’a pas largement surpayé Lucas Moura…

Les experts estiment la valeur de Lucas Moura sur le marché à 35M€. Une somme déjà énorme, il s’agit du 2e joueur de moins de 21 ans le mieux évalué au monde sur le plateforme juste derrière Neymar. Certes, le PSG a donc, peut-être, un peu surpayé le joueur, histoire de mettre tout le monde d’accord. Mais dans des proportions qui finalement restent raisonnables. Pour Sao Paulo, la perte de Lucas Moura représente en revanche une baisse de 31% de la valeur de l’effectif sur le marché. Transfermarkt estimait l’équipe à 111M€ avec la présence de son milieu de terrain vedette. Celle-ci s’effondre à 76,5M€ sans lui.

Lucas Moura aurait pu être vendu au même prix plus tard…

On peut donc se demander si Sao Paulo n’a pas vendu son joueur un peu tôt. D’abord parce qu’il n’était pas évident qu’aucun autre club accepte de lâcher 40M€ voire plus, dans les années futures, pour l’un des attaquants les plus prometteurs et qui disputera bientôt la Coupe du monde à la maison (on sait à quel point les clubs peuvent s’emballer sur le marché après ce genre de compétitions). L’exemple de Neymar, dont la valeur continue d’augmenter alors qu’il reste dans le championnat brésilien, est un exemple. Sao Paulo aurait donc pu profiter de son meilleur joueur encore quelques années et réaliser sa plus-value plus tard.

Derrière Lucas Moura, il n’y a plus de plus-values à espérer

L’autre problème pour Sao Paulo aujourd’hui, c’est que la relève est loin d’être assurée. Dans quelques semaines, un seul jouera de l’effectif vaudra plus de 10M€. Il s’agit de Ganso. Un cas un peu à part puisque le club n’a racheté que 32% des droits du joueur pour 8M€ en septembre dernier. Avec une telle proportion du contrat, la plus-value sur une revente éventuelle sera limitée. Sao Paulo ferait donc bien de profiter du bénéfice réalisé sur Lucas Moura. Car sauf irruption d’une nouvelle star du football, le club n’est pas près de réaliser à nouveau un tel coup avant bien longtemps.

Découvrez par ici les 10 joueurs de moins de 23 ans les plus chers au monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.