PSG Transfert: Sissoko, Hoarau,… Paris vend-il à (trop) bon prix ?

Posté le 7 janvier 2013 par

x3

Mohamed Sissoko - @Iconsport

Mohamed Sissoko – @Iconsport

Si le PSG a tapé très fort dès le début du mercato hivernal en validant définitivement le transfert de Lucas Moura pour 40M€, le club fait essentiellement l’actualité, depuis, au chapitre des rumeurs de départ. Ce lundi encore, la Gazzetta dello Sport avance la possibilité d’une vente de Mohamed Sissoko pour le Milan AC cet hiver. Indemnité de transfert possible: entre 2 et 3M€. Une somme qui peut surprendre pour un joueur, certes, peu utilisé, mais encore sous contrat jusqu’au 30 juin 2014 et qui a coûté 7M€ en 2011. Alors, le PSG vend-il à trop bon prix ? Un oeil sur les derniers départs et ceux à venir pour en juger.

Le PSG n’est pas à la recherche de plus-values et ça se voit…

La plus grosse vente réalisée par le PSG depuis l’arrivée des Qataries, est celle de Mevlut Erding, il y a pile un an en janvier 2012, direction le Stade Rennais. A l’époque, le joueur avait été vendu 7,5M€, soit une somme légèrement inférieure à son prix d’achat 2 ans et demi plus tôt (8,5M€). La puissance financière du PSG semble permettre au club d’éviter de vendre absolument plus cher qu’il n’achète comme c’est le cas pour beaucoup d’autres équipes. Encore faut-il que l’écurie intéressée arrive à séduire financièrement le joueur.

Nenê, Hoarau et Lugano, c’est gratuit…

Les cas actuels de Nenê et Guillaume Hoarau semblent, eux aussi, aller dans ce sens. Le PSG accepterait dans les deux cas, de s’asseoir sur les indemnités de transfert, alors que les joueurs ne sont pas encore arrivés en fin de contrat à Paris (Nenê, acheté 5M€, arrivera à terme en juin 2013 et Hoarau en juin 2014). Et si Diego Lugano (acheté 3M€) parvient, lui aussi, à trouver un club qui accepte de lui offrir un salaire équivalent à sa rméunération parisienne (plus de 300 000 euros par mois quand même), il y a fort à penser que Paris ne demandera pas, là-aussi, d’indemnité.

A la différence d’autres clubs, le PSG ne base pas son modèle économique sur la vente de joueurs…

Reste que le prix de ces joueurs semblent presque anecdotiques pour un PSG qui misent désormais sur des joueurs à plus de 40M€. Si le PSG laisse aujourd’hui partir ces joueurs sans faire trop d’histoire, c’est tout simplement parce qu’à la différence d’autres clubs dont le modèle économique est basé sur les gains générés par les ventes de joueurs, le PSG n’a, lui, pas besoin de plus-values pour garnir son compte en banque…

Par ici, les salaires des joueurs du PSG 2012-2013

3 réflexions au sujet de « PSG Transfert: Sissoko, Hoarau,… Paris vend-il à (trop) bon prix ? »

  1. pfff

    vous oubliez de dire que ce sont 4 salaires énormes qui ne jouent pas.

    Lugano sur un an c’est 4 millions hors charges soit au moins 7 millions après impôts, c’est + rentable de le laisser partir gratos de suite que de lutter pour le vendre 3 millions dans 6 mois!!!

    Répondre
    1. Palissarde Auteur de l’article

      Bon argument « Pfff ». Le PSG est « victime » de son important turnover qui fait que de gros salaires sont relégués sur le banc de touche. Néanmoins, est-ce une raison pour accepter de les laisser partir sans aucune indemnité ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.