PSG Transfert – Top 10 des pires recrues signées par le club parisien

14 juillet 2017 à 21:50 par Guillaume

0

Le recrutement de Jesé, n’a pas eu l’effet escompté pour le PSG. Malgré les 25M€ investis, l’été dernier. – @Facebook

Désigner les pires (ou les meilleures) recrues d’un club est un exercice subjectif, bien que des indicateurs existent pour en juger, du rendement sur le terrain au prix d’achat en transfert ou du salaire. C’est plutôt l’aspect financier, cprincipalement,elui de la dépense en indemnités payées que nous avons pris en considération pour dresser le Top 10 des pires recrues du Paris Saint-Germain en transfert. Comprenez des joueurs achetés cher, selon les époques et les propriétaires, pour lesquelles le club n’est pas rentré dans ses frais. Bien au contraire.

Jesé mais aussi Krychowiak, le PSG a manqué d’inspiration l’été dernier

Comme Jesé, pour exemple récent, qui tient bonne place dans ce classement. L’Espagnol est venu en France certain de réussir, fort de son passé au Real Madrid, mais l’évidence un an après est plus cruelle : décevant toute la première partie de saison, il a passé la suivante en prêt et à ce stade de l’été, il semble se diriger ailleurs vers un nouveau challenge. Paris le pousse vivement à prendre la sortie. A 25 millions d’euros son transfert, on peut parler de flop. Comme Anelka, bien avant lui, au plus haut des transferts ratés du PSG.

Dalmat, Anelka (plus Luccin), un autre été raté en transfert coûteux pour Paris

Le pire étant, avec l’international tricolore que Paris l’a formé, mais d’autres que lui en ont profité. Et quand enfin, il l’a récupéré (à prix d’or), c’est pour un résultat final proche du famélique, à tout le moins très loin de l’investissement (plus de 200 millions de francs à l’époque) consenti par le club. Le PSG n’est toutefois pas le seul club à s’être planté avec l’attaquant français, ça vaut aussi pour Stéphane Dalmat, le « meilleur technicien de sa génération » pensaient beaucoup de ceux qui l’ont signé. Il s’est engagé à l’été 2000, avec Anelka et Luccin. Pour Dalmat, le club de la capitale en a été quitte à verser 10,75M€ pour le recruter. Il n’est resté que six mois au Parc avant d’être échangé, au mois de janvier 2001, par le Brésilien Vampeta, depuis l’Inter Milan. Un autre joueur qui a fait flop.

Les 10 pires transferts signés par le club parisien sont à voir en pages suivantes du dossier

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑