Quand une célébration de but provoque un 6.4 sur l’échelle de Richter !

Posté le 17 août 2012 par

x0

Célébration de but pour Boca Junior

Célébration de but pour Boca Junior

On connaissait la ferveur des supporters sud-américains et l’ambiance qu’ils sont capables de mettre dans un stade. Aujourd’hui, on est même capable de la mesurer. L’équipementier du club argentin de Boca Juniors s’est lancé dans un test pas banal, lors de la finale de la Coupe d’Argentine disputée la semaine dernière dans le stade (neutre) de San Juan contre l’équipe du Racing (victoire 2-1 au final pour Boca).

6.4 enregistré sur l’échelle de Richter lors de Boca Juniors – Racing…

Nike s’est en effet amusé à mesurer l’amplitude des tremblements provoqués par les supporters tout au long du match. Il en ressort des chiffres impressionnants. Les magnitudes enregistrées ont grimpé jusqu’à 6.4 sur l’échelle de Richter ! Pour comparaison, c’est l’équivalent d’une mesure d’un séisme considéré comme « fort ». Rassurez-vous, les risque de dégâts restent très limités dans ce cas là. Le tremblement reste en surface et n’est donc pas dangereux pour les alentours, comme peu l’être un séisme qui prend sa source plus en profondeur.

Le stade n’avait « que » 25 000 spectateurs

Quoi qu’il en soit, il est étonnant de noter que cette performance a été mesurée lors de la célébration d’un but dans un stade de 25 000 spectateurs. On ose imaginer ce que doit donc provoquer la foule au Camp Nou, dans une enceinte de près de 100 000 personnes. Dans le détail, la magnitude de 6.4 a été enregistrée à la 21e minute lors de l’ouverture du score de Boca. Les mesures ont encore grimpé jusqu’à 6.1 à la 62e minute, lorsque l’équipe a doublé la mise et jusqu’à 5.8 au coup de sifflet final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.