Real Madrid,… 5 transferts les plus rentables en Liga cette saison

Posté le 7 mai 2012 par

x0

Adrian Lopez, numero uno -- @IconSport

Il ne reste plus qu’un seul match en Liga et la saison sera terminée. Au terme (enfin presque) de cette campagne 2011/2012, Sportune a dressé son top 5 des transferts de la saison  qui apparaissent être les plus rentables. Nous estimons que ces joueurs ont continuellement tiré leur équipe vers le haut, réussissant pleinement leur intégration dans leur nouveau club. Achetés, pour la plupart, pour pas grand-chose, leur valeur marchande s’est décuplée cette saison. Au menu de ce top, deux attaquants, un milieu de terrain et deux défenseurs centraux qui évoluent à l’Atlético Madrid, à Levante, au Rayo Vallecano, au Real Madrid et au FC Valence.

TOP 5

1 – Adrián López Álvarez – Atlético Madrid

Beaucoup ne croyaient pas en Adrián, cet attaquant de 24 ans, arrivé libre du Deportivo La Corogne. Beaucoup pensaient qu’il n’avait pas la science du buteur, toutefois, l’Atlético Madrid a tenté le pari. Dur dur de remplacer les légendaires Diego Forlán et Sergio Agüero, mais la paire Adrián – Falcao est tout aussi efficace aujourd’hui. Le temps aura donné raison au club madrilène, et quelle affaire ! Car Adrián donne pleine satisfaction notamment au niveau de ses statistiques, 17 buts et 10 passes décisives pour 52 matches et au niveau de sa valeur marchande, qui se hisse actuellement à 10M€ (*). L’une des révélations en Liga cette saison aura l’opportunité, une nouvelle fois, de montrer toute l’étendue de son talent mercredi, en finale de l’Europa League. Les reins des défenseurs de Bilbao n’ont qu’à bien se tenir.

Découvrez notre Top 5 des transferts les plus rentables en Liga cette saison, présenté en vidéo ci-dessous…

Nos 5 meilleurs transferts de la saison… par Sportune

2 – Arouna Koné – Levante

Il aura fallu attendre la 28e année d’Arouna Koné pour que l’Ivoirien explose son compteur statistique: 16 buts et 4 passes décisives. Cet attaquant de pointe, prêté par Séville où il n’a jamais réussi à faire son trou, est pour beaucoup dans la sensationnelle épopée de Levante en Liga (promu il y a 2 ans, 14e la saison passée et actuellement 7e de Liga). Avec la confiance de son coach (34 matches disputés cette saison, son record était de 33), Juan Ignacio Martinez, Koné a démontré qu’il était l’une des meilleures pointes de « l’autre Liga ». Il doit être le seul avant-centre d’Europe a porté le numéro 2. Porte bonheur ?

3 – Michu – Rayo Vallecano

Miguel Pérez Cuesta alias « Michu » réalise la meilleure saison de sa carrière, sa toute première dans l’élite. Il y a quelques mois, le milieu de terrain espagnol rate le penalty décisif de la montée en Liga pour le Celta Vigo. Arrivé libre au Rayo Vallecano, Michu peut à nouveau sourire, après sa saison exceptionnelle où il a inscrit 15 buts et réalisé 4 passes décisives. Au-delà de ses statistiques, c’est sa valeur sur le marché qui a considérablement augmenté, passant de 1M€ à 6M€ en un an. Si le Rayo venait à descendre en Liga Adelante, Michu serait certainement le premier sur la liste des transferts. Et si le Rayo venait à rester en Liga, ce serait en grande partie dû au Maestro Michu.

4 – Raphaël Varane – Real Madrid

Raphaël Varane

Il a bien changé le Varane

« Pauvre fou » aurait-t-on pu dire à Zinedine Zidane, lorsque le champion du monde convainc le Real Madrid de s’emparer de Raphaël Varane. 10M€ pour un jeune joueur de 19 ans, dont le club (Lens) est relegué en Ligue 2, c’est énorme. Aujourd’hui, José Mourinho dit de lui que c’est le nouveau Laurent Blanc. C’est dire. Seulement 14 matches cette saison (2 buts, 1 passe décisive) et l’international espoir français crée déjà la sensation en Espagne. Propre en défense, Varane allie également une certaine vélocité avec sa grande taille. Nul doute que sa valeur sera exponentielle saison après saison.

5 – Adil Rami – FC Valence

Entachée de quelques bourdes surprenantes, Adil Rami réalise tout de même une saison appréciable avec le FC Valence. L’international français justifie pleinement les 6M€ investis au Losc, surtout que sa valeur marchande a plus que doublé en un an, 14M€ (*) aujourd’hui. Au-delà de ses qualités de défenseur central, Rami se distingue aussi par sa rage devant le but, souvent couplée à son jeu de tête. Ces derniers lui ont permis d’inscrire six buts cette saison. L’investissement du club de Valence est d’autant plus rentable qu’Adil Rami a disputé toutes les minutes possibles cette saison, dans toutes les compétitions jouées par Valence, sauf une fois. C’était face au PSV en Europa League.

A comparer avec nos 5 transferts les plus décevants et nos 5 meilleurs transferts en Ligue 1 sur la saison 2011-2012

(*) Les chiffrés donnés sont issus du site transfermarkt.de

Ecrit par @Marcelo6Martins

Découvrez notre playlist des Flops et Top transferts de la saison par championnat dans les videos ci-dessous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.