Real Madrid: Florentino Perez a payé 139,4M€ par trophées

Posté le 22 septembre 2013 par

x0

Le Real Madrid de Florentino Perez @IconSport

Florentino Pérez, président du Real Madrid | @IconSport

Voilà un chiffre qui donne le vertige. Et qui met en exergue une différence notable entre le Real Madrid et le FC Barcelone. AS, le journal sportif espagnol a en effet estimé le coût d’un titre pour Florentino Perez sur la base des investissements du Real Madrid sur le marché des transferts. En clair, sous sa seconde présidence (depuis 2009), la Maison Blanche a dépensé 608,8 millions d’euros dans l’achat de 28 joueurs. Dans le même temps Florentino Perez s’est séparé de joueurs, lesquels lui ont rapporté 190,5 millions d’euros en indemnité de transferts.

Florentino Perez a payé 139,4M€ ses trophées et dans le même temps le FC Barcelone…

La balance est donc largement négative à – 418,3 millions d’euros, moyennant quoi, Florentino Perez a payé 139,4 millions d’euros les trois trophées (une Liga, une coupe d’Espagne et une Supercoupe d’Espagne) remportés par le Real Madrid sous sa présidence. C’est cher. Et ça l’est encore plus quand on le compare au FC Barcelone qui, au cours de la même période, a payé 14,53 millions d’euros chacun de ses treize titres nationaux ou continentaux. La différence entre les deux géants d’Espagne est de fait monstrueuse : 124,87 millions par titres remportés !

Il est loin le Real Madrid de Vicente Del Bosque

C’est aussi, comme l’indique AS, un contraste désolant avec la première ère Florentino Perez et la présence de Vicente Del Bosque sur le banc. C’était l’époque des premiers « Galactiques » mais les titres suivaient : entre 2000 et 2003, le Real Madrid a gagné six trophées, chacun lui coûtant 31,5 millions d’euros. Sauf que depuis, de 2003 à 2006 puis à son retour en 2009, Florentino Perez a poursuivi sa politique dispendieuse sans en avoir les résultats : huit entraîneurs ont été éprouvés et quatre titres, seulement, ont été remportés.

A lire aussi : Les 10 transferts les plus chers de l’histoire du Real Madrid
Et découvrez le garage de Gareth Bale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.