Real Madrid sur la piste de son prochain sponsor maillot

Posté le 19 novembre 2015 par

x0

Le Real Madrid a plusieurs pistes pour occuper l'espace sur son maillot, la plus probable demeurant toutefois la continuité avec Emirates. - @Facebook

Le Real Madrid a plusieurs pistes pour occuper l’espace sur son maillot, la plus probable demeurant toutefois la continuité avec Emirates. – @Facebook

Au moment ou le FC Barcelone cherche une solution dans sa crise du sponsoring maillot, le Real Madrid est dans la même configuration avec son marketing. Si la concurrence est forte entre Nike et adidas pour la fabrication du maillot, la Maison Blanche est également à la recherche d’un sponsor maillot.

En avril 2012, le président du Real Madrid, Fiorentino Perez et Sheikh Ahmed Bin Saeed Al Maktoum, président de Fly Emirates et d’Emirates Group posaient devant les objectifs pour officialiser l’accord de cinq ans unissant les deux parties. Le deal s’élevait à 25 millions d’euros avec une augmentation de 10% par année jusqu’à l’échéance du contrat. La maison blanche recevra ainsi 40 millions d’euros pour la saison 2017/2018. Ce contrat est important, mais inférieur à ce que touchent désormais Manchester United, et Chelsea.

La chasse au partenaire pour 2018/2019 est donc primordiale et la somme est déjà annoncée : entre 50 et 80 millions d’euros par an.

Cible n°1 du Real Madrid : Emirates, naturellement

Le premier partenariat visé est naturellement Fly Emirates. Dans les contrats de ce genre, une clause préférentielle de négociation est souvent incluse pour une durée précise, avant d’entrer en discussion avec d’autres partenaires. Reste à savoir quelle sera la capacité d’Emirates à augmenter son investissement.  Déjà partenaire du Benfica (jusqu’en 2017/2018) contre 10 millions d’euros, du PSG (jusqu’en 2019) contre 25 millions d’euros, de Hambourg (jusqu’en 2019) contre 22 millions d’euros et du Milan AC (jusqu’en 2020). Soit un total de plus de 110 millions d’euros par an, en y incluant le contrat du Real Madrid. Tout aujourd’hui porte à croire, que l’impact sponsoring, d’ici la fin de la décennie de Fly Emirates, sera porté à 150 millions d’euros pour ses partenaires. Et la Maison Blanche compte bien profiter de l’opportunité d’être le premier partenaire important a renouveler son contrat, face au PSG, Hambourg et Milan AC.

Cible n°2 : Bridgestone ? 

Etant sous contrat avec Audi, il est impossible pour le Real de signer avec un partenaire automobile pendant quelques années dans la même veine que Manchester United. La piste choisie par Chelsea avec Yokohama (50 millions d’euros par an) serait envisagé par le service marketing de Madrid. Une cible à la hauteur de l’image du club : Bridgestone.

Le manufacturier de pneumatique japonais est en difficulté d’image dans le milieu sportif. Absent des Grand Prix de Formule 1 depuis 2011, il vient d’être remplacé en MotoGP et semble en retrait. La signature de Yokohama, l’ennemi national pourrait réveiller un projet différent de ce qui avait été étudié auparavant par la marque nippone, qui visait la démonstration technologique en priorité. La rivalité entre les marques japonaises est souvent utilisée pour obtenir des partenariats. La puissance financière de Bridgestone permettrait de viser les sommes souhaités par le Real à l’avenir. De plus sur la lignée des partenaires premium mis en avant par le club madrilène (Microsoft, Audi etc..), le manufacturier japonais s’intégrerait parfaitement dans cette galaxie.

Cible n°3 : IPC comme Arsenal avec Emirate

L’autre piste serait un projet similaire à celui signé entre Emirate et Arsenal. Fiorentino Perez est en intenses discussions avec le groupe d’Abu Dhabi, IPC, pour le naming de Santiago Bernabeu (20/25 millions d’euros par an pendant 5 à 10 ans) et viserait un bonus pour devenir partenaire maillot, estimant que le Real Madrid a une valeur double par rapport à Arsenal. A suivre donc.


Cristiano Ronaldo : Visite de son jet privé à 19M€ par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.